Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Centre Presse Vienne
La Dépêche du Midi
La semaine dans le Boulonnais
La Semaine du Minervois
La Tribune de Montélimar
La Voix du Sancerrois
Le Courrier Cauchois
Le Crestois Val de Drome hebdo
Le Journal de l'Ile de la Réunion
Le Limouxin
Le Petit Courrier
Le Réveil Normand
Liberté Le Bonhomme Libre
Ouest France
Saint-Martin's Week

Mort du deuxième patient porteur d'un cœur artificiel

05-05-2015

La société Carmat a annoncé lundi 4 mai, la mort, le 2 mai, du deuxième patient porteur d’un cœur artificiel qui a été conçu par l’entreprise.

Le décès du patient a été causé par des complications polyviscérales post-opératoires…

Au cours d’une intervention pratiquée par l'équipe du Pr Daniel Duveau, le 5 août 2014, au CHU de Nantes, la pompe cardiaque imaginée par le Pr Alain Carpentier avait été transplanté à ce patient de 68 ans en insuffisance cardiaque terminale avant qu’il a quitté l’hôpital le 2 janvier.

C’est dans le même établissement, dans la soirée du 1er mai, que le patient avait été hospitalisé des suites d’une « insuffisance circulatoire », se traduisant apparemment par un état de choc. Une « dérive fonctionnelle de la prothèse », selon les termes communiqués par la société Carmat, avait été constatée par l’équipe médico-chirurgicale, qui a placé le patient d’abord sous assistance cardio-respiratoire.

La décision de procéder à l’implantation d’un nouveau cœur artificiel, le 2 mai, et de remplacer la prothèse a été par la suite prise par l’équipe médico-chirurgicale. « Des complications polyviscérales post-opératoires [une défaillance des organes vitaux] se sont installées » ont entrainées dans l’après-midi la mort du patient, malgré le rétablissement de la circulation sanguine.

Journal: Le Monde