Carnet

Ukraine : 17 mineurs tués dans un coup de grisou à Donetsk

05-03-2015

 

Lors d’un coup de grisou, plusieurs travailleurs dans une mine de charbon dans l’est de l’Ukraine à Donetsk ont trouvé la mort ce mercredi 4 mars.
 
Le nombre exact des victimes n’est pas encore connu, la recherche des survivants continue…
 
Ce sont les séparatistes et les autorités de Kiev qui contrôlent la zone qui ont retrouvé les corps de 17 mineurs. L’administration de la région de Donetsk, qui est fidèle à Kiev, a communiqué que le sort des 16 autres mineurs reste encore inconnu.
 
Le porte-parole de Petro Porochenko, président ukrainien qui a présenté ses condoléances dans la matinée aux familles des victimes a annoncé qu’après la confirmation du nombre des décédés, une journée de deuil sera décrétée. 
 
« Au moment de l’explosion, 207 mineurs se trouvaient au fond du puits, dont 53 dans la zone touchée » affirme un responsable syndical. Il a continué que « cinq mineurs avec des brûlures graves sont sortis de la zone touchée ». De leur côté, les séparatistes confirment qu’au moment de l’accident, 230 mineurs y travaillaient.