Carnet

Yémen : 40 morts dans un bombardement contre un camp de réfugiés

01-04-2015

Les craintes des organisations humanitaires ont été confirmées par la mort dans le nord-ouest du Yémen de plusieurs dizaines de civiles, lundi 30 mars, suite à un bombardement sur le cap de déplacés de Marzag.

Lourde perte, avec 40 morts et 200 blessés, tel est le bilan d’un bombardement sur le camp de Mazraq…

Pour la guerre qui oppose les forces loyales appuyées par une coalition arabe sous bannière saoudienne, au président Abd Rabo Mansour Hadi et les rebelles houthistes, la population paie une lourde contribution.

D’après l’OIM (Organisation internationale pour les migrations), 200 personnes blessées et pas moins de 40 personnes ont été tuées dans un bombardement, à 20 kilomètres de la frontière saoudienne, sur le camp de Mazraq. La directrice de programme à MSF (Médecins sans frontières) Dounia Dekhili a exposé que « l’hôpital d’Harad, où nous intervenons a reçu 34 blessés et 29 morts, dont des femmes et des enfants ».

Le réfugié à Riyad, Ryad Yassine, ministre des affaires étrangères yéménite, a dénoncé l’explosion à un tir d’artillerie des miliciens houthistes chiites.

Journal: Le Monde