Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Havre Libre
L'Agathois
L'Angérien Libre
L'Éclaireurdu Gâtinais
La Libération du Comminges
La République des Pyrénées
La Vie Quercynoise
La Voix du Midi
Le Courrier d'Hirson
Le Journal de Gien
Le Paysan Lorrain
Le Penthièvre
Le Régional de Cosne
Messager Le Faucigny
Var Matin

Crash Air Algérie 2014 : une série d’erreurs révélée par l’enquête

03-07-2015

Une enquête menée par deux juges français a révélé des manquements de l’équipage précipitant l’accident de l’Air Algérie le 24 juillet 2014.

Une erreur humaine

Les rapports montrent qu’une erreur humaine a accéléré le crash du vol AH5017 qui s’est produit en juillet 2014. L’enquête judiciaire a été menée par deux juges français confirmant la responsabilité de l’équipage dans l’accident en partie provoqué par la non-activation du système antigivre des sondes moteurs.

Le vol AH5017 avait décollé à l’aéroport de Ouagadougou au Burkina Faso et s’est écrasé une demi-heure après dans le désert de Mali. Au moins 116 personnes ont été tuées dans le crash dont 54 ressortissants français. La non-activation du système antigivre des sondes moteurs ne serait pas l’unique erreur de l’équipage qui a poussé l’appareil à s’écraser, d’après les résultats de l’enquête.
La chute de l’appareil a été poussée par une manœuvre du pilote qui avait tiré le manche en arrière, due à une mauvaise interprétation de la position, qui, pourtant, était déjà penché en arrière.

                                              

Journal: Le Parisien