Carnet

Brest. Plaintes après le décès de bébés dans une maternité

13-04-2015

Trois dépôts de plainte, dont deux mises en examen ont été prononcées dans l’un des drames après la mort de trois bébés entre août 2013 et juillet 2014, ont été confrontés à la maternité à Brest, la clinique de Keraudren. 

La mise en examen de la clinique de Keraudren à Brest suit son cours pour l’instant…

Trois décès sont intervenus à la maternité qui a pratiqué près de 1 900 accouchements en 2013, de la clinique à Brest, de Keraudren, l’un en août 2013 et les deux restants, à la suite d’accouchements à un jour d’intervalle, dans la seconde moitié du mois de juillet 2014. Une plainte a été déposée d’après la décision des trois familles concernées par cette répétition dramatique. La gendarmerie a dirigé les enquêtes. Une sage-femme et un médecin ont été mis en examen par le juge d’instruction pour le premier décès. Les familles décidées à aller au bout de leur démarche dans l’objectif qu’aucun couple ne revive jamais cela. Les deux autres enquêtes sont toujours en cours.

Le procureur de la République à Brest Éric Mathais a dévoilé qu’« Une mise en examen ne veut pas dire culpabilité. Ce dossier est un dossier très technique et je ne suis pas certain aujourd'hui qu'il y a une faute de nature pénale. C'est très compliqué en matière de responsabilité médicale. On touche à des choses délicates. Aujourd'hui, les personnes n'acceptent plus la fatalité ou l'aléa médical ».