Carnet

Début juillet : 700 morts de la canicule

17-07-2015

Sept cent personnes auraient été victimes de la canicule en France depuis début juillet, bilan dressé par la ministre de la Santé.

Une hausse des issues fatales dues à la canicule de 7%

Les fortes chaleurs qui ont frappé le pays ont fait 700 décès supplémentaires, soit une hausse de 7% des disparitions attribuées à la canicule par rapport à la normale en cette période. Un bilan sanitaire relatif aux fortes chaleurs a été dressé par la ministre de la Santé le jeudi dernier, relayant des statistiques de l'Institut national de veille sanitaire.

Certains départements ont été frappés par des températures atteignant les 40 °C. Plus de 3.580 personnes sont venues consulter les services d’urgence entre le 29 juin et le 5 juillet, ce qui est de trois fois plus qu'en période normale, toujours d’après Marisol Touraine, ajoutant la limitation de la surmortalité cette fois-ci. L’année 2003 a été marquée par 15.000 décès supplémentaires, soit plus de 55%, d’après la déclaration du ministère.