Carnet

Nigeria: une fillette tue cinq personnes en se faisant exploser

24-02-2015

Énième attentat de la région en proie aux brutalités du groupe islamiste Boko Haram, une fillette a tué cinq personnes lors d’un attentat suicide dans le nord-est du Nigeria.

L’attentat suicide continue dans le nord-est du Nigeria…

Dimanche à Niamey, Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères a invité Abuja, lors du dernier jour de sa tournée qui l’a conduit au Cameroun et au Tchad, à s’investir « pleinement » contre le groupe islamiste, alors que les pays voisins du Nigeria sont en train d’organiser une riposte militaire.

La répression par les forces nigérianes et le soulèvement de Boko Haram ont causé l’immigration de 1,5 million et la mort de 13 000 personnes depuis 2009, particulièrement dans le nord-est du pays, où plusieurs localités sont prises par le groupe extrémiste qui y multiplie les actions meurtrières depuis six ans, parmi eux les attentats suicides dimanche, sur un marché bondé du capital économique de l’État de Yobe, Potiskum.

Une fillette d’environ 7ans a actionné une ceinture d’explosifs qu’elle portait à la taille, tuant cinq personnes et causant 19 blessées, vers 13 h 30 locales à Kasuwar Jagwal, emplacement à Potiskun, destiné à la réparation et vente des téléphones, selon les témoins interceptés depuis Kano dans le nord.