Carnet

Plus mortelle, la grippe

06-03-2015

L’Institut français de veille sanitaire rapporte que depuis la mi-janvier, quelque 8500 personnes sont décédées particulièrement à cause de la grippe.

Une forte surmortalité qui se répète chaque hiver a été provoquée particulièrement par la grippe…

La grippe provoque une surmortalité qui se répète chaque hiver, et touche particulièrement les personnes âgées d’au moins 65ans. Pourtant, cette surmortalité hivernale a fait un rebond de 19 % à celle attendue depuis la mi-janvier. Alors qu’on attendait quelques milliers, 8500 personnes sont décédées. Une révélation faite par l’INVS (Institut de veille sanitaire) mercredi, dans son bulletin épidémiologique. L’Institut de veille sanitaire souligne toutefois que « l’épisode [grippal] n’étant pas terminé et les données non consolidées du fait des délais habituels de transmission », et que ces chiffes doivent encore être observés avec prudence.

Si la surmortalité inclut toutes les causes de décès, l’épidémiologiste à l’INVS, Daniel Lévy-Brül a estimé que cet hiver il y avait « un faisceau d’arguments pour dire que la grippe a joué un rôle important dans l’excès de mortalité »

La surmortalité a déjà augmenté pour les saisons 2008-2009 et 2012-2013 avec des décès de plus de 10000 environ.