Carnet

Une femme pompier meurt dans un incendie en Seine-Saint-Denis

16-03-2015

La jeune femme de 25 ans, parmi les deux pompiers grièvement brûlés lors d’une intervention vendredi en Seine-Saint-Denis que François Hollande a salué la « bravoure » et le « courage », s’est éteinte samedi matin.

Le pronostic vital de son équipier reste engagé…

Le préfet de Seine-Saint-Denis a souligné que le pronostic vital de l’autre pompier qui est gravement brulé reste engagé.

François Hollande qui a exprimé sa « tristesse » et son « émotion » a salué la jeune femme dans un communiqué qu’elle « est morte dans l’accomplissement de sa mission avec courage et bravoure ». Il a également souhaité à l’équipier de la victime « toujours hospitalisé dans un état grave », un « rapide rétablissement ». Un porte-parole des soldats de feu a souligné que c’est la première fois qu’une femme sapeur-pompier de Paris s’est trouvé la mort en intervention.

Le général Gaëtan Poncelin de Raucourt commandant la BSPP (Brigade de sapeurs-pompiers de Paris), et le préfet de police Bernard Boucault ont décrit une femme qui « a toujours fait preuve d’un engagement courageux ». Elle était sapeur-pompier volontaire dans l’Aude et avait rejoint en décembre 2009 les pompiers de Paris.

Journal: Libération