Carnet

Enquête suite au décès d’un ouvrier de Cofely Endel à Marcoule 

25-09-2015

L’ouvrier âgé de 28 ans a été victime d’un malaise alors qu’il réalisait des travaux de soudure sur le site d’un des clients du groupe Cofely Endel. Il s’est éteint à l’hôpital de Nîmes 5 jours après son malaise.

Le gardois a été héliporté à l'hôpital de Nîmes où il s’est éteint

Un ouvrier gardois de 28 ans a eu un malaise le 8 septembre dernier en pleine réalisation de travaux de soudure sur une canalisation sur le chantier de construction d'une installation de traitement du linge de Marcoule. Une porte-parole du groupe Cofely Endel a confirmé son décès le dimanche 13 septembre à l’hôpital de Nîmes.

A l’arrivée des équipes de secours dont les pompiers de la Force locale de sécurité (FLS) de Marcoule, le gardois dont le pronostic vital était engagé était déjà en arrêt cardio-respiratoire. Les travaux du chantier ont été interrompus après l’annonce de sa disparition. Une enquête est actuellement en cours pour déterminer si les causes de l'arrêt cardio-respiratoire étaient dues à l’inhalation de gaz argon ou à la santé de l'ouvrier.