Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Net Infos
Courrier de l'Ouest
France-Antilles
L'Echo de l'Armor et de l'Argoat
L'Éclaireurdu Gâtinais
L'Essor Sarladais
L'Indépendant
La Haute Saintonge
La Montagne Noire
Le Journal de Gien
Le Journal de Saone et Loire
Le Perche
Le Réveil Normand
Le Villefranchois
Nord Littoral

Fusillade mortelle d’Agde : les quatre accusés condamnés

20-10-2015

8 ans de réclusions pour Marti, 15 ans pour Galvany, Messaoudène écope 18 ans, tandis que Gilles Cardoville, celui qui est en fuite est condamné d’emprisonnement à perpétuité.

Les jurés n’ont pas fléchi malgré l’appel à l’innocence des accusés…

Mercredi 7 octobre, les jurés de l’Hérault qui n’ont pas cru les quatre incriminés de la tuerie d’Agde, les ont accusés malgré leurs déclarations d’innocence jusqu’au bout, de la quasi-totalité des charges retenues contre eux.

 

La cour a estimé que Tahar Messaoudène, Juan Marti, Fabien Galvany, et Gilles Cardoville celui qui est en fuite, ont bien formé une association de malfaiteurs afin de chasser le propriétaire du Key-West, à Villeneuve-lès-Béziers, de son piano-bar. À Agde, sur les berges du canal du Midi, le 5 août 2010, les deux portiers, le pianiste et le patron du Key-West ont été victime d’un guet-apens perpétré par les quatre accusés. Touché d’une balle dans le dos, Mennouar Mekki, âgé de 32 ans est décédé, tandis que le patron du bar, Olivier Kah, a reçu par ricochet une balle, alors que le pianiste Omid Tavassoli, après avoir reçu trois projectiles de 11.43, a survécu.

Journal: Midi Libre