Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Matin
Corse Net Infos
L'Echo Le Régional
L'Eclaireur Vimeu
L'Union
La Charente Libre
La Nouvelle République des Pyrénées
La Tribune de Montélimar
La Tribune Républicaine
La Voix du Midi
La Voix du Nord
Le Courrier de la Mayenne
Le Havre Presse
Le Maine Libre
Lozère Nouvelle

Nord du Mali: attentat suicide contre une base de l'ONU, 3 morts

17-04-2015

L’attaque suicide contre une base de l’ONU dans le nord du Mali, près de Gao, qui montre l’instabilité persistante dans cette région, a fait 16 blessés, parmi lesquels neuf Casques bleus nigériens, et causant la mort de trois civils.

L’attaque n’a pas encore été revendiquée même si la Munisma a ses idées sur l’auteur de l’attentat…

Neuf soldats ont péri en octobre, lors de l’attaque la plus meurtrière contre la force de l’ONU, qui a pris pour cible un convoi de ravitaillement du contingent nigérien, dans le même secteur d’Asongo.

La Minusma (Mission de l’ONU au Mali) a témoigné qu’en fin de matinée, « un véhicule suicide a explosé à l'entrée du camp de la Minusma à Ansongo dans la région de Gao, alors qu'il tentait d'y pénétrer », ajoutant également que l’explosion a « provoqué la mort d’au moins trois civils », et en blessant sept autres.

Mongi Hamdi, le chef de la Minusma se dit être « choqué que de valeureux soldats de la paix soient à nouveau pris pour cible ainsi que des civils innocents », en condamnant cette attaque de « lâche et odieuse ».

Journal: Nord Littoral