Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Agriculteur de l'Aisne
L'Echo Sarthois
L'Union
La Haute Saintonge
La Presse de la Manche
La Savoie
La Semaine
La Voix du Nord
La Voix Le Bocage
Le Bulletin de l'Arrondissement de Rouen
Le Journal d'Elbeuf
Le Journal des Sables
Le Petit Bleu
Le Républicain Lorrain
Presse Océan

Airsoft. Les trois jeunes tués en fabriquant des fumigènes

15-06-2015

L’explosion d’un mélange chimique destiné à la production des fumigènes servis pendant les jeux de guerre de type Airsoft a tué trois adolescents samedi.

L’explosion a fait trois morts et un blessé dans un état critique…

Tout le village de Bas-en-Basset a entendu samedi, à environs 17 h, la détonation en provenance d’une bâtisse inhabitée non loin du bourg, de Ranchevoux, lieu de retrouvailles habituel des jeunes.

Les corps sans vies de trois jeunes âgés de 14 à 16 ans ont été découverts par les médecins du SAMU et pompiers qui se sont dépêchés rapidement sur les lieux, avec l’assistance de la gendarmerie. Une quatrième victime, un adolescent qui se trouvait entre la vie et la mort, suit son traitement à l’hôpital de Saint-Étienne, à une quarantaine de kilomètres.

Afin de trouver les causes du décès, une information judiciaire a été ouverte.

Le président de la FFA, Benoît Marius, a annoncé sur BFMTV par téléphone qu’il y a malheureusement beaucoup de vidéos apprenant à des personnes à faire des fumigènes, voir des bombes artisanales sur internet et qui sont généralement faites avec des produits instables.

Journal: Ouest France