Carnet

Crash du vol MH17. Le Boeing abattu par un missile fabriqué en Russie

03-06-2015

Un missile Bouk de fabrication russe a abattu le Boeing malaisien qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine en juillet 2014 avec 298 passagers, a affirmé le fabricant russe lui-même de ces missiles.

L’appareil en vol a été abattu par des « projectiles à haute énergie ».

« Les premières analyses ont montré que le type de missile utilisé (contre le Boeing) était un Bouk-M1 », selon Mikhaïl Malychevski, un responsable du consortium Almaz-Anteï

Le missile vient surement du sud du trajet de l'avion, d'un endroit pas loin du village de Zarochtchenské, a indiqué Almaz-Anteï.

Le crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines a eu lieu dans l'est de l'Ukraine le 17 juillet 2014, tuant les membres de l'équipage et 298 passagers, dont la plupart étaient des Néerlandais, en proie à des combats entre forces gouvernementales ukrainiennes et séparatistes prorusses.

Les États-Unis et l'Ukraine ont affirmé que l’avion a été assailli par un missile sol-air en provenance de Moscou aux séparatistes prorusses. La Russie a démenti cette affirmation et pointe du doigt les forces ukrainiennes.

Ce sont des « projectiles à haute énergie » qui ont abattu l’appareil en vol, selon le premier rapport d'enquêteurs néerlandais qui sont à la recherche de la cause de la catastrophe. 

Journal: Ouest France