Carnet

Mali. Au moins deux jihadistes tués pendant la libération de l'otage

07-04-2015

Lors de l’opération de libération de Sjaak Rijke, un otage néerlandais ce lundi et menée par l’armée française, au moins deux jihadistes sont morts, selon l’ONU.

Deux autres otages dont un Sud-africain et un Suédois sont encore entre les mains du groupe islamiste.

Une source militaire au cœur de la mission onusienne Munisma a annoncé que « deux à trois jihadistes ont été tués lors de l’assaut lancé lundi par les forces spéciales françaises pour libérer le Néerlandais détenu par (le groupe islamiste) Aqmi » tout en précisant qu’« il y a également eu quelques blessés parmi les jihadistes ».

Enlevé le 25 novembre 2011 à Tombouctou, Sjaak Rijke a été libéré ce lundi selon l’annonce faite par les autorités françaises, lors d’une opération de soldats des forces spéciales françaises.

Deux autres touristes dont un Suédois et un Sud-africain qui avaient également été séquestrés sont toujours entre les mains des kidnappeurs.

Journal: Ouest France