Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Net Infos
Eure Infos
L'Aisne Nouvelle
L'Essor Bigourdan
L'Indépendant de l'Yonne
La Montagne Noire
La Renaissance
La Vie Quercynoise
Le Confolentais
Le Courrier Vendéen
Le Journal de Montreuil
Le Limouxin
Le Républicain d'Uzès et du Gard
Nord Eclair
Yonne Républicaine

Strasbourg : Le chirurgien en prison avec sursis pour le décès d'un ado

23-04-2015

Le Chirurgien Raphaël Moog a été condamné à un an de prison avec sursis, dont les raisons sont le fait qu’il ait tardé à secourir l’adolescent décédé à l’hôpital.


Le chirurgien exprime ses regrets


Le tribunal correctionnel condamné le chirurgien Raphaël Moog à 12 mois de prison avec sursis sans finalement pas d’interdiction d’exercer, estimant qu’il s’agit là d’un homicide involontaire. Il avait comme devoir d’opérer d’urgence l’adolescent pour lui enlever la rate, et pourtant il a pris un autre choix qui n’était pas bon. La chance de survie de l’adolescent a ainsi était réduite à néant.


Maxime Walter, âgé de 15 ans, avait fait une chute à VTT et était admis d’urgence à l’hôpital le 21 septembre 2008, dans le service du praticien, spécialisé en chirurgie pédiatrique viscérale à Strasbourg-Hautepierre. Il a eu une hémorragie interne importante et devait être immédiatement opéré pour enlever la rate, ce que le chirurgien n’a fait que 24 heures plus tard. Au 3ème jour du procès, le Dr Raphaël Moog a exprimé ses regrets de ne pas avoir pu sauver Maxime.

Journal: Ouest France