Carnet

Vaccins contre la gastro. Inquiétude après la mort de deux bébés

02-04-2015

160 000 professionnels de santé, après la mort de deux bébés vaccinés contre la gastro, ont reçu un courrier pour qu’ils sensibilisent les familles.

Les vaccins RotaTeq et Rotarix sont remis en cause sur les effets indésirables qu’ils provoquent après la mort de deux nourrissons…

Selon un bilan remis à l’agence du médicament ANSM, arrêté à fin 2014, les vaccins contre les infections chez les bébés dus à un virus responsable de diarrhées, RotaTeq et Rotarix entraînent un nombre « préoccupant » d’effets indésirables graves, parmi eux les deux décès.

Dans un rapport transmis à la HAS (Haute autorité de santé) et à la DGS (Direction générale de la Santé), daté de février 2015, le CPTV (Comité technique de pharmacovigilance) en analysant les données du suivi international et national sur les vaccins oraux, « s’interroge sur le bien-fondé de recommander la généralisation de cette vaccination en France ».

Le HSCP ou Haut Conseil de Santé publique avait, en novembre 2013, recommandé cette vaccination pour la prévention des gastro-entérites chez les nourrissons âgés de moins de 6 mois, causées par des rotavirus.

Journal: Ouest France