Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Echo de l'Armor et de l'Argoat
L'Hebdomadaire d'Armor
L'Impartial
L'Indépendant de l'Yonne
L'Observateur de l'Avesnois
L'Union/L'Ardennais
La NRCO
La Presse de la Manche
Le Courrier Français
Le Journal d'Abbeville et du Ponthieu-Marquenterre
Le Journal de Saone et Loire
Le Limouxin
Le Petit Bleu du Lot et Garonne
Le Résistant
Messager Chablais

Femme poignardée à Pompignac (33) : le fils écroué pour parricide

09-06-2015

Sa mère victime de plusieurs coups de couteau samedi soir et qui avait été retrouvée morte, c’est pour meurtre sur ascendant légitime que le trentenaire a été mis en examen.

 Le fils de la victime s’est écroué à Gradignan…

Hier soir, le fils de Françoise Baudet qui risque la réclusion criminelle à perpétuité a été mis en examen pour meurtre sur ascendant légitime, dont le crime est passible de la cour d’assises. Alors que l’ouverture d’une information judiciaire a été ordonnée par le parquet de Bordeaux, après avoir découvert ce parricide à Pompignac, samedi soir, le trentenaire qui vivait avec sa mère et qui a été écroué dans la soirée à Gradignan a été placé en détention provisoire.

Samedi soir, les pompiers ont été alertés par la sœur de la victime qui s’inquiétait de ne pas avoir de nouvelles. Le corps de François Baudet avait été découvert lardé de coups de couteau par les secours après avoir fouillé toutes les pièces et en suivant les trainées de sang.

Le fils de 39 ans qui manquait à l’appel vivait avec sa mère dans le lotissement des Terres blanches. C’est aux urgences d’un hôpital de la région parisienne, les mains en sang à la porte duquel il a frappé, qu’il a été retrouvé samedi.

Journal: Sud-Ouest