Carnet

Terrorisme : le chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar aurait été tué

15-06-2015

Le gouvernement libyen, accepté par la communauté internationale, et implanté à Tobrouk a fait une annonce dimanche soir, sur le décès de Mokhtar Belmokhtar, chef jihadiste algérien, lié à Al-Qaïda, et tué en Lybie par une frappe aérienne américaine.

Le décès de Mokhtar Belmokhtar n’a pas encore été confirmé par le Pentagone…

Le Pentagone n’a pas certifié à Washington, la mort du jihadiste Belmokhtar mais avait par contre bien précisé qu’il a été l’objectif d’une frappe américaine. Le porte-parole du Pentagone, le colonel Steve Warren  a annoncé dans un communiqué qu’il va continuer à évaluer les résultats de l'opération et fournira plus de précisions de manière appropriée.

Posté sur sa page Facebook, le gouvernement intérimaire a annoncé que « des avions américains ont mené une opération qui a abouti à la mort de Mokhtar Belmokhtar et d'un groupe de Libyens appartenant à une organisation terroriste dans l'est de la Libye ».

La dernière attaque en Libye par les Américains, qui est liée par l’attaque à Benghazi en 2012 d’un consulat américain et entrainant la perte de quatre vies humaines dont l’ambassadeur Chris Stevens et trois autres Américains, remonte en juin 2014. L’un des présumés responsables de l’attaque, Ahmed Abou Khattala, a été capturé par les forces spéciales lors de cette intervention.

Journal: Sud-Ouest