Carnet

Un médecin varois suspecté de "négligence" après un décès

13-04-2015

Un dossier d’homicide involontaire, à l’encontre d’un médecin d’une soixantaine d’années, varois, avait été saisi cette semaine par le tribunal correctionnel de Toulon.

Le praticien et la femme de la victime donnent des versions de faits différentes à la barre…

Le médecin qui avait traité la victime, un exploitant agricole de Solliès-Pont, âgé de 36 ans, et est décédé le 14 octobre 2007 avait diagnostiqué un très violent accident dorso-lombaire, après que celui-ci avait « soulevé une remorque ». Pourtant, en six petits jours, le père de famille a été emporté par une affection beaucoup plus grave. Les circonstances obscures de sa mort sont assez dramatiques. Il a été pris de convulsions et a succombé au moment du repas dominical.

L’avocat de la famille a développé que le médecin avait « reçu le patient le 9 octobre. Il y a eu un appel téléphonique le 10, avec prescription d'un scanner [passé le lendemain] ».

Les versions s’opposent entre le praticien qui a juré à la barre son ignorance sur la douleur qui s’était étendue au thorax, avec sueurs et anorexie, et l’épouse de la victime qui a affirmé avoir mentionné l’amplification des douleurs au médecin.

Journal: Var Matin