Carnet

Un membre du grand banditisme tué par balles ce mardi matin à Marseille

20-05-2015

Un homme, âgé de 45 ans, membre du grand banditisme, et condamné en février dans une affaire de racket a été tué par balle, à Marseille, mardi matin.

Un règlement de compte ou autres raisons ? Les enquêteurs se posent la question.

Abattu à Marseille ce mardi matin, Bernard Fischetti a été décrit selon une source policière comme « connu depuis assez longtemps » dans un membre du « banditisme traditionnel ».

C’est dans le 8e arrondissement de la ville, au 4, rue Léon-Paulet, pas lion du stade Vélodrome, vers 8 h 30, que les faits se sont déroulés.

Bernard Fischetti, qui est également employé municipal au service des sports, selon les premiers éléments, a été abattu, au moment où il se trouvait devant un grand ensemble d’immeubles, à l’entrée d’un bâtiment qui abrite les services de la Ville.

Jean-Jacques Fagni, le procureur adjoint de Marseille a souligné qu’il a été abattu par un homme qui a pris la fuite sur un deux roues, après l’avoir attendu casque sur la tête.

Depuis le début de l’année, une douzaine d’homicides, dont la moitié montre les caractéristiques de règlements de comptes entre criminels, ont eu lieu, selon un décompte de l’AFP, dans les Bouches-du-Rhône.

Journal: Var Matin