Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Enterrement : Robert SAUNAL

Enterrement : Robert SAUNAL 2 novembre 1920 - 19 décembre 2008
01/10/2015

Il était ingénieur au Corps des Mines

Le Compagnon de la Libération le français Robert SAUNAL est décédé le 19 décembre 2008 à Ivry-sur-Seine dans le Val-de-Marne. Il est né le 2 novembre 1920 à Saint-Flour dans le Cantal. En 1939, il est étudiant en mathématiques spéciales au lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. Candidat aux concours des grandes écoles en mai 1940, il est admis définitivement avec les premiers de l'écrit (les oraux ayant été supprimés) à l'Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne. Il est également admissible à l'Ecole normale supérieure, à Polytechnique et aux Ponts et Chaussées. Il renonce aux épreuves orales d’admission suite à l’avance allemande et rejoint l’Angleterre. En octobre 1945, il revient faire ses études à l’École polytechnique dont il est diplômé en 1947, puis à l'École nationale supérieure des Mines de Paris. 

L'inhumation de Robert Saunal 

Une messe avec honneurs militaires est donnée à Saint-Louis des Invalides le vendredi 26 décembre 2008.
Il est inhumé au cimetière du Parc, à Clamart dans les Hauts-de-Seine.
L’Association des Polytechniciens de La Résistance annonce son décès en publiant l’article « Décès de Robert SAUNAL, Compagnon de la Libération ». Il y est rapporté que « Robert SAUNAL, qui fut notre Vice-président, de la création de l'association en 1997 jusqu'en 2006, est décédé vendredi 19 décembre ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Il était un homme charmant, d'une extrême modestie : il fallait l'entendre dire, comme si c'était évident, que le 17 juin 1940, il n'avait eu aucune hésitation à abandonner les concours des grandes écoles, quitter Clermont-Ferrand et rejoindre Saint-Jean de Luz afin de s'embarquer pour Londres ».

Il s'est éteint dans sa 88ème année

Pour sa part, Le Nouvel Observateur fait part de son décès via l’article intitulé « Mort de Robert SAUNAL, combattant des FFL ». Il y est annoncé que « Robert SAUNAL, combattant des Forces Françaises Libres (FFL) et Compagnon de la Libération, est mort vendredi 19 décembre à l'âge de 88 ans à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne. Il était l'un des 1.038 Compagnons de la Libération, les membres de l'Ordre de la Libération, créé dès le 17 novembre 1940 par le Général de GAULLE ».

Dans son article « Robert SAUNAL, compagnon de la Libération est mort », La Croix annonce que « Robert SAUNAL, artilleur de la France Libre et compagnon de la Libération, est décédé vendredi 19 décembre à l'âge de 88 ans à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), a annoncé mardi 23 décembre l'ordre de la Libération. Il ne reste désormais que 53 compagnons de la Libération vivants sur un total de 1.036 de cet ordre créé par le général de GAULLE ».

Ajouter un message