Carnet

Abbé Pierre

Abbé Pierre 5 août 1912 - 22 janvier 2007
01/10/2015

Le prêtre catholique français de l'Ordre des Frères mineurs capucins, résistant, puis député, fondateur du Mouvement Emmaüs, l’Abbé Pierre s’est éteint à 94 ans le 22 janvier 2007 à Paris. Né Henri GROUÈS, il nait le 5 août 1912 à Lyon. Il est le cinquième de huit enfants. Il passe son enfance à Irigny, une commune au Sud-Ouest de Lyon. Élève à l'internat Saint-Joseph (actuel lycée Saint-Marc), il fit partie des scouts de France, dans lesquels il fut totémisé « Castor Méditatif ». En 1928 à 16 ans, après un « coup de foudre avec Dieu » selon ses propres mots, il veut entrer dans les ordres franciscains, cependant il devra attendre d'avoir 17 ans et demi. Il est ordonné prêtre le 24 août 1938 en la chapelle du lycée Saint-Marc. En avril 1939, il est nommé vicaire à la basilique Saint-Joseph de Grenoble.

 

  • Une chapelle ardente est ouverte à tous, les mercredi 24 et jeudi 25 janvier 2007, toute la journée, à l'église du Val-de-Grâce à Paris.
  • Un hommage populaire à l’abbé Pierre est organisé par le Mouvement Emmaüs le jeudi 25 janvier au Palais omnisport de Paris-Bercy, de 19 à 23 heures.

 

 

  • À la suite de la demande de la famille, les drapeaux français n'ont pas été mis en berne lors de l’hommage national. Ses obsèques se sont déroulées le vendredi 26 janvier à 11 heures, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Son cercueil a ensuite été transféré vers le village d’Esteville en Seine-Maritime, Son enterrement s'est déroulé dans la plus stricte intimité.
  • Libération annonce son décès en publiant l’article « L'abbé Pierre est mort, «les sans-riens orphelins » ». Il y est rapporté que « L'abbé Pierre, fondateur des compagnons d'Emmaüs et apôtre des sans-abri, s'est éteint lundi matin à 05 h 25 à l'âge de 94 ans à l'hôpital parisien du Val-de-Grâce où il était hospitalisé depuis une semaine pour une bronchite ». Par ailleurs, l’article souligne que « Le fondateur d'Emmaüs était l'une des personnalités les plus appréciées des Français et avait fait du combat pour les déshérités le centre de son existence depuis les années 50 ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « L'abbé Pierre est mort ». Il y est annoncé que « « L'abbé Pierre est mort cette nuit à 05H25 au Val de Grâce entouré de quelques proches », a annoncé Martin HIRSCH, président d’Emmaüs France. « L'infection pulmonaire pour laquelle il avait été hospitalisé après une amélioration tout au long de la semaine l'a finalement emporté », a-t-il ajouté. L'abbé Pierre, de son vrai nom Henri GROUÈS, fondateur de la première communauté Emmaüs en 1949, avait été hospitalisé le 18 janvier pour une bronchite. Il avait 94 ans. Il avait souhaité, pour épitaphe, la phrase : « Il a essayé d'aimer ». « Pour moi la mort n'est pas vraiment une séparation mais une continuation. C'est comme sortir de l'ombre pour entrer dans la lumière », confiait-il ».

 

Ajouter un message