Carnet

Oise Hebdo - Publier un avis de décès

Oise Hebdo

Oise Hebdo voit le jour en 1994 sous l’initiative de Vincent Gérard. Cet hebdomadaire est devenu en quelques années une véritable référence dans son département de diffusion, à savoir l’Oise. Il est aujourd’hui l’un des hebdomadaires régionaux d’information générale les plus importants et influents. Chaque semaine, il est diffusé à 20 500 exemplaires sur l’ensemble de l’Oise. Depuis sa création, Oise Hebdo a d’ailleurs obtenu six étoiles par l’OJD qui récompense, chaque année, les meilleures croissances en matière de diffusion. 

Professionnalisme, rigueur et liberté d’expression sont les maîtres-mots du journal. Une équipe composée de 20 journaliste professionnels travaille à plein temps, au coeur de l’information et sur le terrain. Le titre est fier de revendiquer sa totale liberté de ton, qui lui vaut quelques fois d’être perçu comme un journal à la réputation sulfureuse. Cependant, cela n’enlève en rien la place prépondérante qu’il détient dans le monde de la presse régionale. Il comprend trois éditions : l’édition Noyon Compiègne Crépy, l’édition Clermont Creil Senlis et l’édition Beauvaisis Vexin. Au travers de ces trois dernières, Oise Hebdo parvient à informer ses lecteurs le plus précisément et authentiquement possible.

Le carnet nécrologique Oise Hebdo

Oise Hebdo édition Beauvais, qui se consacre totalement à l’actualité de son département et de ses cantons, publie un carnet d’avis de décès.

Une question? Contactez-nous au 09 70 44 96 35
Cliquez ici pour commencer la rédaction d’un avis de décès.
Avis-de-deces.com, c’est plus de 3500 clients satisfaits depuis 2010 et 996 journaux et éditions régionales.

Informations pratiques

Oise Hebdo

Périodicité: Hebdomadaire

Adresse: 5 bd St Jean, 60000 BEAUVAIS

Avis de deces Oise Hebdo

D’autres journaux proposant la publication d’avis

Départements de publication

La revue de presse du journal Oise Hebdo

04-06-2015

Une enquête a été ouverte par la BBC qui a présenté ses excuses, mercredi après la fausse annonce, sur le compte Twitter d’une de ses journalistes, parlant le décès d’Elizabeth II.