Carnet

Peter O'Toole

Peter O'Toole    - 15 décembre 2013
01/10/2015
L'acteur irlandais Peter O'Toole, mondialement connu pour son interprétation du rôle de Lawrence d'Arabie dans le film du même nom sorti en 1962, est décédé  à l'âge de 81 ans, d'après Le Monde.
 
Nommé 8 fois aux Oscars
Peter O'Toole a finalement obtenu en 2003 un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.
En 1952, une représentation du "Roi Lear" l'incite à entrer, avec une bourse, à la prestigieuse Académie royale d'Art dramatique à Londres où il découvre le répertoire shakespearien. Deux ans plus tard, il devient membre de la prestigieuse Royal Shakespeare Company du Bristol Old Vic, le plus ancien théâtre royal du Royaume-Uni.
  1. Venu au grand écran, en 1959, il fonde la société de production Keep Films pour être son propre producteur. La même année, il épouse l'actrice galloise Sian Phillips qui lui donnera deux filles et dont il divorcera 20 ans plus tard. Il aura un fils d'un second mariage.
  2. En 1962, le rôle de Lawrence d'Arabie, cet officier britannique entré dans la légende pour avoir combattu les Ottomans aux côté des Arabes (1916-1918), rôle qui avait été refusé par Marlon Brando, lui vaut sa première nomination aux Oscars comme meilleur acteur.
  3. Il enchaîne alors les rôles prestigieux au théâtre, comme au cinéma: "Beckett" (1964), "Lord Jim" (1965), "Quoi de neuf Pussycat", avec Romy Schneider, "La nuit des généraux" (1967), "Le lion en hiver" (1968), "Rosebud" (1975), "Mon année préférée" (1982), "Le dernier Empereur" (1987), "Troie" (2004). Son registre est varié et il alterne comédies, drames historiques et films d'horreur.
Le dernier acte. L'acteur avait pris sa retraite en juillet 2012, philosophant :
  • " Il est temps pour moi de jeter l’éponge. De m’éloigner de la scène et du cinéma. Je n’ai plus le cœur à cela, cela ne reviendra pas. Ma carrière d’acteur m’a apporté le soutien du public, l’épanouissement émotionnel et le confort matériel. Elle m’a mené au contact de gens merveilleux, de bons compagnons avec qui j’ai partagé le lot inévitable qui échoit à tous les acteurs : les flops et les succès. Cependant, je crois que chacun doit décider de lui-même quand il est temps d’en finir. C’est pourquoi je dis adieu à la profession, les yeux secs et avec une profonde gratitude."
Peter O'Toole a vécu selon ses propres règles.
 
Ajouter un message