Carnet

Oswaldo PAYÁ

Oswaldo PAYÁ 29 février 1952 - 22 juillet 2012
01/10/2015

Le dissident cubain, militant catholique, membre fondateur en 1988 et dirigeant du Mouvement chrétien de libération, Oswaldo PAYÁ nous a quittés dimanche 22 juillet 2012, fauché à 60 ans lors d’un accident de voiture près de Bayamo dans l'est de la province de Granma, à Cuba. Né Oswaldo PAYÁ SARDIÑAS, il voit le jour à La Havane, le 29 février 1952. Cinquième d’une famille de 7 enfants, il est élevé dans la religion catholique romaine et étudie à l’école des Frères Maristes de La Havane. En 1969, il est condamné à trois ans de travaux forcés pour avoir refusé de transporter des prisonniers politiques pendant son service militaire obligatoire.

·         Jean-Michel CAROIT du Monde publie l’article intitulé « Le dissident cubain Oswaldo Paya meurt dans un accident de la route » pour faire part de son décès. Il y écrit qu’« Oswaldo PAYÁ, un des principaux dirigeants de la dissidence cubaine, Prix Sakharov des droits de l'homme en 2002, est mort, dimanche 22 juillet, à l'âge de 60 ans, dans un accident de la route près de Bayamo, à 800 kilomètres à l'est de La Havane » tout en soulignant que « Selon des témoins, le chauffeur de la voiture de location dans laquelle il se trouvait a perdu le contrôle du véhicule qui s'est écrasé contre un arbre ».

·         De son côté, Hector LEMIEUX du Figaro intitule « La dissidence cubaine perd Oswaldo PAYÁ » son article annonçant son décès. Il annonce que « Figure emblématique de la dissidence cubaine, le militant catholique Oswaldo PAYÁ, 60 ans, est décédée dans un accident de voiture dimanche après-midi, près de Bayamo, dans l'est de l'île de Cuba » et souligne que « Fidèles à leurs habitudes, les médias officiels cubains n'ont pas mentionné le statut de dissident d'Oswaldo PAYÁ ».

·         Dans son article « Décès du dissident cubain Oswaldo PAYÁ » relayant la triste nouvelle, La Croix annonce que « Le dissident cubain Oswaldo PAYÁ est mort dimanche 22 juillet dans un accident de voiture près de Bayamo, à 750 km au sud-est de La Havane. Fervent catholique, Oswaldo PAYÁ âgé de 60 ans a passé sa vie à s’opposer au régime communiste cubain mis en place depuis plus d’un demi-siècle par Fidel CASTRO ».

·         Par ailleurs, Le Nouvel Observateur souligne qu’« Oswaldo PAYÁ est le second dissident de premier plan décédé en moins d'un an, après Laura POLLAN, fondatrice et dirigeante des Dames en Blanc, groupe d'épouses et proches de prisonniers politiques, morte dans un hôpital de La Havane en octobre 2011 d'une déficience respiratoire. Marié et père de trois enfants, Oswaldo PAYÁ n'avait pas connu la prison alors que plusieurs de ses compagnons de lutte avaient étaient incarcérés, notamment lors du « printemps noir » de 2003 qui avait vu l'arrestation de 75 dissidents, dont les derniers ont été libérés en 2011 » dans son article « Le dissident cubain Oswaldo PAYÁ tué dans un accident de voiture ».

Ajouter un message