Carnet

Émile TEMIME

Émile TEMIME 2 octobre 1926 - 18 novembre 2008
01/10/2015

L’historien français spécialiste de la migration des populations du Bassin méditerranéen et de la ville de Marseille, Émile TEMIME s’en est allé des suites d'une longue maladie, à l'âge de 82 ans, le 18 novembre 2008 à Marseille. Il nait le 2 octobre 1926 à Bayonne. Professeur d'histoire contemporaine à l'université de Provence (UMR Telemme) à partir de 1968, puis directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), il a ensuite développé ses travaux sur l'histoire espagnole, animant un fructueux groupe de recherches, puis sur l'histoire des migrations et de Marseille. Bien après sa retraite administrative, en 1986, il n'a cessé d'œuvrer pour une histoire décloisonnée, ouverte sur le monde associatif et la société, formant des cohortes d'étudiants et aussi de militants qui, nombreux aujourd'hui, défrichent les pages méconnues de cette « France des étrangers ». 

 

  • Rémi LEROUX de Rue 89 annonce son décès en publiant l’article « Disparition d'Emile TEMIME, historien des « migrances » ». Il y est rapporté qu’« Historien spécialiste de la Méditerranée et de ses migrations, de l’Espagne et de l’Algérie, directeur de recherche à l’École des hautes études en sciences sociales, Emile TEMIME est décédé cette semaine ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Immigration, problèmes sociaux, politiques urbaines, histoire de Marseille ou de l’Espagne contemporaine, monde méditerranéen... De TEMIME, les médias font leurs choux gras. Avec lui, c’est l’assurance d’une analyse pertinente, la garantie de prendre le recul nécessaire. Par opposition au sur-le-champ d’une société toujours dans l’urgence ».
  • Pour sa part, La Provence fait part de son décès via l’article intitulé « L'historien marseillais Emile TEMIME est mort ». Il y est annoncé que « L'historien de renom est mort aujourd'hui des suites d'une longue maladie, à l'âge de 82 ans, à Marseille. Il fut notamment professeur émérite d'histoire contemporaine à l'Université de Provence, spécialiste de l'histoire espagnole contemporaine, de l'histoire de Marseille et des migrations internationales ».
  • Dans son article « Emile TEMIME, défricheur de l’histoire de l’immigration », Thierry LECLÈRE de Télérama annonce qu’« Il fut l’un des pionniers d’une discipline longtemps méprisée par les élites universitaires françaises : l’histoire de l’immigration. Emile TEMIME est mort la semaine dernière à 82 ans. Avec sa crinière blanche, qui faisait immanquablement penser à Léo FERRÉ, et sa belle silhouette, qui ployait comme un olivier noueux, il continuait, à 80 ans passés, à fréquenter colloques et réunions publiques, où il dispensait avec chaleur son savoir pointu sur Marseille, sur la Méditerranée et sur les migrations du sud de l’Europe ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message