Carnet

Corrie SANDERS

Corrie SANDERS 7 janvier 1966 - 23 septembre 2012
01/10/2015

Le boxeur sud-africain, Corrie SANDERS s’est éteint à 46 ans, le 23 septembre 2012 à Pretoria, des suites de ses blessures par balles (à la main et à l’estomac), après une fusillade dans un restaurant à Brits, où il fêtait l'anniversaire de son neveu âgé de 21 ans. Il voit le jour à Pretoria, le 7 janvier 1966. Passé professionnel en 1989, il devient champion du monde poids lourds WBO le 8 mars 2003 après avoir battu par arrêt de l'arbitre à la 2e reprise Wladimir KLITSCHKO. Il laisse sa ceinture vacante pour affronter Vitali KLITSCHKO, titre WBC en jeu, mais il est cette fois arrêté au 8e round. Il met un terme à sa carrière en 2008 sur un bilan 42 victoires et 4 défaites. De nombreuses personnalités lui ont rendu hommage.

La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « Afrique du Sud: mort du boxeur Corrie SANDERS dans une fusillade ». Il y est rapporté que « L'ancien boxeur sud-africain Corrie SANDERS a été tué à l'âge de 46 ans, lors d'une fusillade provoquée par des voleurs armés dans un restaurant où il fêtait l'anniversaire de son neveu, ont rapporté dimanche police et témoins ». Par ailleurs, l’article souligne que « Trois hommes armés ont fait irruption dans le restaurant de Brits (nord) samedi soir et se sont mis à tirer, touchant SANDERS à l'estomac et à la main. L'ancien boxeur est décédé dimanche matin à l'hôpital. Il avait mis un terme à sa carrière professionnelle en 2008 sur un bilan de 42 victoires et 4 défaites».

Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Corrie SANDERS victime d'une fusillade ». SANDERS avait été champion du monde WBO en 2003 grâce à une victoire contre l'Ukrainien Vladimir KLITSCHKO ». La Montagne annonce également son décès dans un de ses articles en indiquant que e boxeur protégeait sa fille lors de la fusillade. 
 

Ajouter un message