Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

789 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Mort : Olivier FERRAND

Mort : Olivier FERRAND 8 novembre 1969 - 30 juin 2012
01/10/2015

Il a succombé à des suites d'une crise cardiaque

Le haut fonctionnaire et homme politique français, Olivier FERRAND nous a quittés samedi 30 juin 2012, à Velaux, terrassé, à 42 ans, par une crise cardiaque survenue après un jogging. Il vient au monde le 8 novembre 1969 à Marseille. Notons qu’il est le fondateur et ex-président de Terra Nova, un think tank progressiste de gauche. Diplômé d'HEC Paris, de Sciences Po Paris et de l'ENA, il commence sa carrière en 1997 à la Direction du Trésor, où il s’occupe de négociations financières internationales, puis de négociations européennes.

Le premier secrétaire du PS 13, Jean-David CIOT a rendu publique l’annonce de son décès.

Suite à l’annonce de son décès, les responsables politiques de tous bords ont salué son parcours et son tempérament : stimulant intellectuellement, curieux, naturel et drôle. Tandis que le président de la République, François HOLLANDE salue la mémoire de « l'un de ces talents dont la République pouvait s'enorgueillir et dont l'avenir était plein de promesses », tout en faisant part de sa « vive émotion ».

Bâtisseur de la victoire de la gauche

Cécile CORNUDET et Nicolas BARRÉ des Echos, co-écrivent l’article « Olivier FERRAND, esprit libre à gauche » pour relayer l’annonce de sa disparition. L’article rappelle que « le fondateur du think tank Terra Nova, député PS depuis juin, voulait repenser le socialisme sans s'embarrasser de ses diktats idéologiques » et propose un portrait et un retour sur son parcours.

Laurent JOFFRIN du Nouvel Observateur, publie l’article intitulé « Olivier FERRAND, bâtisseur de la victoire de la gauche » pour rendre hommage à celui qui était « un militant des idées qui croyait à la force du raisonnement, à l’efficacité de la compétence, à la réflexion en acte » tout en dressant son portrait. L’article souligne que « ce député prometteur, expert original, Géo Trouvetout de la post-social-démocratie, manquera à la gauche, comme il manque déjà à l’Obs ».

De son côté, Le Monde annonce son trépas en publiant l’article « Olivier FERRAND, président du Think Tank Terra Nova, est mort ». L’article survole brièvement son parcours. Tandis que le Journal du dimanche le fait avec son article « Mort d'Olivier FERRAND, boîte à idées du PS ». L’article rapporte qu’« il est parti ce (samedi) matin faire un jogging et a fait un arrêt cardiaque au retour. Les pompiers n'ont pas réussi à le ranimer ».

Par ailleurs, Laure BRETTON de Libération, publie un portait d’un « Social-démocrate assumé, énarque, un homme de réseaux non de courants, et un intellectuel dont les prises de position hérissaient la gauche du PS » dans son article intitulé « Olivier FERRAND, socialiste à part » faisant part de la triste nouvelle.

Ajouter un message