Carnet

Vercingétorix

Vercingétorix    82 -   46
01/10/2015
  • Naissance : aux environs de -802 sur le territoire des Arvernes, dans l'actuelle Auvergne
  • État civil : Vercingétorix est le fils du chef gaulois de la tribu des Arvernes, Celtillos. Il fédère la plupart des peuples gaulois et leurs chefs pour tenter de repousser l'envahisseur romain Jules César à la fin de la guerre des Gaules (-58 à -51). Sous Napoléon III, sa figure de représentant de la civilisation gauloise est largement mise en avant. Il devient, entre 1870 et 1950, dans l'enseignement de l'histoire à des générations d'écoliers, le premier chef des Français.
  • Décès : 26 septembre - 46 à Rome
  • Jules César exhibe Vercingétorix comme trophée symbole de sa longue campagne militaire en Gaule, en vue de son triomphe à Rome. Il est maintenu prisonnier vraisemblablement dans les geôles du Tullianum (prison Mamertine) et est probablement étranglé, lors de la célébration du triomphe de César sur la Gaule.
  • En 1866, Napoléon III fait ériger une statue de sept mètres de haut de Vercingétorix, par Aimé Millet, sur le site présumé d'Alésia qu'il avait fait fouiller par le colonel STOFFEL à Alise-Sainte-Reine, à 60 km au nord-ouest de Dijon, en Bourgogne. Sur le socle, dessiné par l'architecte Eugène Viollet-le-Duc, on peut lire : « La Gaule unie Formant une seule nation Animée d'un même esprit, Peut défier l'Univers. »
  • Ce n'est qu'avec Camille JULLIAN qui publie, en 1901, son ouvrage « Vercingétorix » que se constitue enfin l'image moderne de Vercingétorix. 
  • En 2007, Jérôme PRIEUR réalise un film documentaire intitulé « Vercingétorix : Le roi des guerriers, le héros national, le dernier Gaulois... ».
  • Le 26 mars 2012, ouvrira en Bourgogne, à Alise Sainte-Reine, le Muséo Parc d'Alésia. Ce centre d'interprétation, porté par le Conseil Régional et le ministère de la Culture se veut un espace culturel dédié à la célèbre bataille, qui vit la victoire des légions romaines sur les tribus gauloises menées par Vercingétorix.
Ajouter un message