Carnet

Mike Nichols

Mike Nichols 6 novembre 1931 - 19 novembre 2014
01/10/2015
Le réalisateur et acteur Mike Nichols, un Hollywoodien qui a réalisé « Le Lauréat » aux côtés de Dustin Hoffman ou encore « Qui a peur de Virginia Woolf ? » avec Elizabeth Taylor, s’est éteint dans la soirée du mercredi 19 novembre à l'âge de 83 ans, a annoncé jeudi, les médias américains.
 
Mike Nichols, de son vrai nom Mikhail Igor Peschkowsky est né à Berlin le 6 novembre 1931, d'un père médecin juif et issu d’une famille d’une grande lignée intellectuelle de Berlin. En 1938, la famille part à New York pour fuir le nazisme, et a pris « Nikolaï » comme patronyme, l'un des prénoms du père. Après le lycée, Mike Nichols a poursuivi ses études à Chicago où il a fait ses débuts au théâtre en tant que metteur en scène.
 
Il a par la suite rencontré l’actrice Elaine May, avec qui il a créé le fameux duo comique « Nichols et May » en 1957. Ils se sont séparés en 1961, mais Nichols continuait à persévérer avec succès dans le théâtre, spécialement dans la mise en scène. La même année, ils ont reçu un Grammy du meilleur album comique.
 
Il s’est par la suite concentré sur la mise en scène au théâtre, et monte des pièces d'un jeune dramaturge, Neil Simon comme « Pieds nus dans le parc » ou encore « The Odd Couple ». Cette collaboration lui a valu quatre de ses Tony Awards et lui a permis de faire ses débuts en tant qu’acteur dont Robert Redford ou Alan Arkin.
 
En 1966, l’acteur-réalisateur a adapté au cinéma « Qui a peur de Virginia Woolf ? », une pièce d'Edward Albee, avec Richard Burton et qui a permis à Elizabeth Taylor d’obtenir un Oscar de la Meilleure actrice. Il confirme, l'année suivante, son talent très développé de metteur en scène avec « Le Lauréat », une nouvelle triomphe publique qui lui a permis d'obtenir l'Oscar du Meilleur réalisateur. Un film qui a également lancé la carrière de Dustin Hoffman.
 
Mike Nichols n’a toutefois pas connu que du succès. Avec « Catch 22, » La Bonne Fortune"ou encore « Le Jour du dauphin » qui ont rencontré un accueil assez modeste, il s’est éloigné des plateaux dans les années 1975, jusqu’en 1983 avec « Le Mystère Silkwood », nommé pour un Oscar.
 
Il a par la suite enchaîné « La Brûlure » et retrouve en 1986 le succès public avec « Working Girl », qui lui valut en 1989, une autre nomination aux Oscars. Viendront après « Bons baisers d'Hollywood » en 1990, « A propos d'Henry » en 1991, « The Birdcage » en 1996, « Primary Colors » en 1998, et « La Guerre selon Charlie Wilson » en 2007, avec Tom Hanks.
 
À la télévision, Mike Nichols remporte en 2001 un Emmy pour « Bel Esprit » (« Wit »), puis un autre pour « Angels in America », en 2003.
 
Il a été marié quatre fois. D’abord avec Patricia Scott puis Margo Callas et Annabel Davis-Goff, avant de rencontrer Diane Sawyer à l'aéroport à Paris et l’a épousé en 1988. Il a eu trois enfants de ses précédentes unions.

Livre d'Or

Ajouter un message