Carnet

André CASTELOT

André CASTELOT 23 janvier 1911 - 18 juillet 2004
01/10/2015

Naissance : 23 janvier 1911 à Anvers en Belgique

État civil : André CASTELOT était le nom de plume de l’écrivain, journaliste et scénariste français, André STORMS. D'ascendance belge, il fut célèbre comme étant l’auteur de nombreux livres consacrés à l'histoire. Par ailleurs, il faisait partie des vulgarisateurs familiers du public français. Fils de Paul Éloi STORMS et de la poétesse Gabrielle CASTELOT, il fut naturalisé français lors de sa jeunesse. Il effectua ses au collège Gerson, à Paris, puis à Sainte-Croix de Neuilly. Autodidacte talentueux, il ne commença pas ses études supérieures. Notons qu’il se plaisait à se définir comme « homme de lettres et journaliste depuis 1935 » selon ses propres mots.

Décès : 18 juillet 2004 à Neuilly-sur-Seine.

  • André CASTELOT décède de mort naturelle, à l'âge de 93 ans, à l'hôpital américain de Neuilly, près de Paris.
  • Le Prix d'histoire André CASTELOT, récompensant un ouvrage de vulgarisation ou un roman historique, a été créé pour honorer sa mémoire.
  • Antoine de BAECQUE de libération annonce son décès avec son article « André CASTELOT, fin de son histoire ». Il souligne qu’« André CASTELOT était le vulgarisateur de l'Histoire le plus populaire auprès du grand public. Dire qu'il était davantage que cela, non. Historien, sûrement pas ; même s’il était un grand conteur. De l'Histoire, il avait finalement une conception de midinette, celle qui enregistre les « Battements de cœur de la France » pour reprendre le titre d'un de ses ouvrages les plus célèbres ». 
  • Le journal « La Dépêche » annonce qu’« André CASTELOT est au paradis de l'Histoire » pour parler de son décès. L’article souligne que « Celui qui avait mis l'Histoire à la portée de tous a rejoint ses héros ». 
  • Le 24 septembre 2004, à 11h, une messe à la mémoire d'André CASTELOT fut cependant célébrée à Paris à l'église Saint-Honoré d'Eylau (16e).
  •  André CASTELOT fut inhumé auprès de son frère Jacques CASTELOT, dans sa sépulture familiale dans le cimetière de Port-Mort dans l'Eure.
  • Dominique LEGRAND, du quotidien belge « Le Soir », publie en Page 27 du journal, l’article : « L'historien français André CASTELOT, intarissable limier de l'Histoire » pour annoncer son décès. Il souligne que « c'était peut-être un historien, mais avant tout un vulgarisateur et un narratif ».

Livre d'Or

Catherine Edouard jeudi 7 mai 2015
je me souviens d'un historien, André Castelot avec qui je me suis entretenue au sujet de Robert Hossein. Un grand historien qui aimait beaucoup Marie Antoinette. Je garderais à jamais son souvenir...
Ajouter un message