Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

Journal La Concorde

Avis de décès – Remerciements – Anniversaire de décès

Informations pratiques

La Concorde

Périodicité: Hebdomadaire

Adresse: 26 rue du Pont de l’Arceau – 79120 Lezay.


Prix moyen constaté d'un avis de décès dans le journal La Concorde : 49€ TTC

Vous avez choisi : La Concorde
Délais de remise : Lundi 14h
Publication : Jeudi

Une question? Contactez-nous au 09 70 44 96 35
Cliquez ici pour commencer la rédaction d’un avis de décès.
Avis-de-deces.com, c’est plus de 22 630 clients satisfaits depuis 2010 et 517 journaux et éditions régionales.

Carnet La Concorde

La Concorde

La Concorde, l'un des journaux les plus anciens de France, occupe une place unique dans le paysage médiatique du département en tant que seul journal généraliste de la région. Cet hebdomadaire local est publié chaque vendredi dans les Deux-Sèvres et est géré par la société Public Media, depuis sa fondation en 1904.

L'objectif principal de ce journal est d'être en étroite relation avec ses lecteurs et de refléter les préoccupations de la région. Ses rubriques couvrent un large éventail de sujets, allant de l'actualité et de la politique à l'économie, à la santé et au sport. En parcourant ses pages, on trouve également des sujets plus divertissants, tels que la mode, les potins sur les célébrités, l'horoscope, les programmes cinématographiques, les spectacles, les programmes télévisés et les avis de décès dans le département des Deux-Sèvres.

 

La page nécrologique du journal La Concorde

La Concorde dédie une page spéciale aux avis de décès dans ses publications. Cette page nécrologique permet aux lecteurs de rendre hommage aux personnes récemment décédées dans le département des Deux-Sèvres.

En collaboration avec l'hebdomadaire La Concorde, notre site Avis-de-deces.com offre une solution pratique pour la publication d'un avis de décès. Grâce à cette plateforme en ligne, les familles bénéficient d'une assistance complète pour faciliter les démarches :

  • Un accompagnement étape par étape pour vous guider dans les formalités à suivre.

  • Un aperçu pré visualisé de votre texte tel qu'il sera publié dans la page nécrologique de La Concorde (Carnet La Concorde).

  • La possibilité d'ajuster la longueur de votre annonce en fonction de votre budget, ainsi que de choisir le mode de paiement pour valider la commande.

Avec cette solution pratique et conviviale, la publication de l'avis de décès dans La Concorde est simplifiée, offrant ainsi un moyen efficace de partager la nouvelle du décès et de rendre hommage à vos proches disparus.

 

La Concorde : Un héritage centenaire d'information et d'engagement régional 

La Concorde est aujourd'hui une référence incontournable en matière d'information pour ses 15 000 fidèles lecteurs. La preuve en est que les abonnés représentent entre 55% et 80% des exemplaires vendus. En plus de La Concorde, la société Public Média édite d'autres hebdomadaires régionaux, tels que Le Nouvelliste, qui se consacre aux informations locales de la Haute-Vienne, et Info Eco, qui traite de l'économie régionale de Poitou-Charentes. L'ensemble de ces hebdomadaires, ainsi que leurs suppléments, bénéficient d'une grande fidélité de la part d'un lectorat régulier de 100 000 personnes.

Ce journal de référence des Deux-Sèvres couvre à la fois l'actualité locale et départementale. Ses locaux se trouvent au 26 rue du Pont de l'Arceau à Lezay, au sud de Niort. Historiquement, La Concorde est engagée politiquement et reste proche de la gauche. Dans les neuf cantons composant le Pays mellois et le Saint-Maixentais, le journal est diffusé à 4 500 exemplaires. Fondé il y a 100 ans par le pasteur Georges Cadier et le libraire-socialiste Honoré Canon, le journal était initialement appelé La Fraternité, avec pour devise "par le droit, pour la République". Son programme a été annoncé dès son premier numéro, paru le 19 novembre 1904.

Dès ses débuts, le journal s'est distingué par son radicalisme, son protestantisme et sa franc-maçonnerie. Il tirait à 500 exemplaires à sa naissance et a rapidement atteint les 5 000 exemplaires. En 2003, l'entreprise de presse Public Média, dirigée par l'ancien rédacteur en chef du quotidien poitevin Centre Presse, Roger Anglument, rachète La Concorde. Un an après son acquisition, le chiffre d'affaires du journal s'élève à 450 000 euros. Le journal connaît une croissance notable, avec pour objectif principal d'atteindre 7 000 à 8 000 exemplaires d'ici 2009. Il a introduit la couleur, créé des pages magazine et télévision, et embauché un deuxième journaliste pour renforcer son équipe.

Rechercher un avis

Un ou plusieurs critères au choix

Contact Us
936 Témoignages clients
4,2 sur 5 sur 936 témoignages
Témoignages
405
244
92
33
29
Banner