Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Eure Infos
L'Echo de la Presqu'île Guérandaise et de Saint-Nazaire
L'Echo du Thelle
L'Est Républicain
L'Hebdo de Sèvre et Maine
La Renaissance
Le Courrier de Mantes
Le Journal de Montreuil
Le Littoral de la Charente-Maritime
Le Perche
Le Phare Dunkerquois
Le Télégramme
Les Nouvelles de Sablé L'Echo Fléchois
Les Nouvelles de Saone-et-Loire
Liberté Le Bonhomme Libre

Charles Émile DURAND

01/10/2015
Charles Émile DURAND 4 juillet 1837 - 17 février 1917

Naissance : 4 juillet 1837 à Lille

État civil : De son nom complet Charles Émile Auguste DURAND est un célèbre artiste peintre français. Il est plus connu sous le pseudonyme Carolus-Duran. Fils d'hôtelier, c’est auprès du sculpteur Augustin-Phidias CADET de BEAUPRÉ à l'Académie de Lille qu’il apprend le dessin. Par la suite, il étudie la peinture avec François SOUCHON pendant deux ans. Puis il monte à Paris et poursuit ses études à l'Académie Suisse de 1859 à 1861. Sa première exposition a lieu en 1959. Il épouse Pauline CROIZETTE, une pastelliste et miniaturiste. Ils auront trois enfants, deux filles et un garçon.

Décès : 17 février 1917 à Paris

  • Charles Émile DURAND meurt à 79 ans.
  • Émile ZOLA lui rend hommage et à son œuvre en déclarant : « C'est un bouquet de couleurs vives, un éclat aveuglant qui vous tire l'œil ; on s'arrête et on admire cette facture brillante enlevée comme un air de bravoure ».
  • Le mardi 23 décembre 2003, Annie SCOTTEZ-DE WAMBRECHIES de La Tribune de l’Art publie l’article « Carolus-Duran, « Une superbe sensation d’art, un poème de labeur » ». Son article souligne que pseudonyme est un « « Nom exotique et sonore », forgé à la Balzac, s’applique à un artiste et un personnage hors du commun qui a marqué son temps ». Elle ajoute que « Pourtant, la situation du peintre s’avère paradoxale. En effet, il est peu de noms aussi illustres à l’heure actuelle dans l’école française et parmi les diverses écoles du monde, que celui de Monsieur Carolus-Duran. Il est peu d’homme aussi mal connu que lui. Il est peu de maîtres qui aient remporté d’aussi éclatants succès. Il en est peu, en revanche, qui aient, pour envers de cette gloire, d’aussi fausses et d’aussi folles légendes ».
  • Du 10 mars au 9 juin 2003, le Palais des beaux-arts de Lille rend hommage au travers d’une exposition composée de 80 de ses œuvres. Cet hommage est l'occasion de découvrir un artiste considéré à tort comme académique et souvent réduit à un portraitiste mondain. Ses œuvres révèlent au contraire un artiste moderne et prolifique dont les coloris évoquent ceux de Vélasquez ou de Manet.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z