Carnet

Nécrologie : Henri PERRIER

Nécrologie : Henri PERRIER 26 juin 1929 - 6 mai 2012
01/10/2015

Emporté par des suites d’une longue maladie

Naissance : 26 juin 1929 à Paris

État civil : Henri PERRIER est un célèbre ingénieur français spécialisé dans l’aéronautique. Il est célèbre pour avoir été à la tête du projet d’avion supersonique : « Le programme concorde ». Il effectue ses études Sup’Aéro, à l’EPNER. Ses études terminées, il intègre la SNCASO en 1956. Il effectue ses premiers débuts au sein du projet Vautour. Par ailleurs, il a été ingénieur navigant d’essais de la société puis directeur du projet sur l’avion supersonique de 1976 à 1989. Au cours de sa carrière, il a collaboré avec les plus grands : Lucien SERVANTY, Pierre SATRE ou encore Étienne FAGE.

Décès : 6 mai 2012 à Toulouse.

Henri PERRIER est mort à 82 ans des suites d’une longue maladie, à son domicile toulousain. Son décès est rendu public par l’un de ses avocats : Maitre Christian BUFFAT.

La grande famille de l'industrie aéronautique est en deuil...

Le journal « La dépêche » annonce son décès au travers de l’article intitulé « Décès d'Henri PERRIER, l'âme du Concorde ». L’article l’annonce comme suit : « la grande famille de l'industrie aéronautique est en deuil : Henri PERRIER, brillant ingénieur navigant d'essais qui a dirigé notamment la mise au point du complexe programme Concorde, est décédé ».

Fabrice AMEDEO du Figaro a pour sa part, intitulé « Le Concorde orphelin de son créateur » son article annonçant son décès. L’article souligne que « Cette disparition laisse un grand vide dans le monde de l'aéronautique, mais aussi dans le box des accusés au tribunal de Versailles » en faisant référence à son procès.

Libération évoque la disparition « du père du Concorde » dans son article annonçant son décès. L’article revient sur le seul point noir de l’incroyable carrière de celui qui est considéré comme le « meilleur connaisseur de l’avion légendaire » : son procès suite crash du Concorde d’Air France en Juillet 2000.

Sur son site web, Europe 1 annonce la disparition de « l’ex-directeur du programme Concorde » dans son article relayant l’annonce de son décès. Laurence BOFFET de France 3 en fait de même dans son article et survole brièvement son parcours.

De son côté, Le Journal Du Dimanche revient sur son procès du crash du Concorde d’Air France dans son article annonçant le décès de celui qui est qualifié de « dernier survivant de l'épopée du Concorde » ou encore « historien du supersonique ». 

Ajouter un message