Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Enterrement : Lisa LONDON

Enterrement : Lisa LONDON 15 février 1916 - 31 mars 2012
01/10/2015

Elle perd la vie à l'âge de 96 ans

Naissance : 15 février 1916 à Montceau-les-Mines en France

État civil : Lisa LONDON, de son vrai nom Élizabeth RICOL, s’est battue pour le communisme et était dans les rangs de la résistance française. Elle est issue d’une famille d’immigrants espagnols. Elle a épousé en secondes noces Arthur LONDON. Grâce à des papiers de cigarette, son mari a pu lui réciter les atrocités qu’il a subies en prison. Cette période de leur vie a donné naissance au livre « L’Aveu » qui a fait l’objet d’une adaptation cinématographique. Elle est restée veuve après le décès d’Arthur LONDON et a assuré jusqu’au bout son rôle de militante. Elle a eu 3 enfants et plusieurs petits-enfants.

Décès : 31 mars 2012 à Paris à 96 ans.

Elle est inhumée le 5 avril au cimetière parisien d’Ivry-sur-Seine auprès de son mari. À peu près, 200 personnes sont venues assister à l’enterrement.

C’est le parti communiste français qui a annoncé son décès

France Soir dans son article « Mort de Lise LONDON : Une rescapée de la « folie stalinienne » » raconte le parcours tortueux de cette femme courageuse entre ses engagements politiques, son enfermement dans le camp de concentration de Ravensbrück ou encore l’emprisonnement de son mari.

Le Monde a fait une publication sur l’évènement dans son article « Décès de la résistante Lise LONDON ». Le Nouvel Observateur, dans sa rubrique Culture, annonce le décès de Lisa LONDON en publiant son article « décès de lise LONDON, veuve d'Artur LONDON, héros de « l'aveu », paru le 1er avril 2012. Cette publication retrace sa vie en tant que résistante et adhérente du Parti Communiste Français.

Dans le « Carnet Lise LONDON », le journal Humanité a recueilli plusieurs témoignages, dont celui de Pierre GOSNAT, le député maire d’Yvry ainsi que celui du maire de Paris, Bertrand DELANOË.

Ajouter un message