Carnet

Doc WATSON

Doc WATSON 3 mars 1923 - 29 mai 2012
01/10/2015

Naissance : 3 mars 1923 à Deep Gap, en Caroline du Nord

État civil : Doc WATSON est le nom d’artiste du célèbre guitariste, compositeur et chanteur américain, Arthel Lane WATSON. Il joue de la musique bluegrass, folk, country, blues et gospel. Il acquit le surnom de « Doc » lors d’un enregistrement en public à la radio. Atteinte d’une infection de l’œil, il perd la vue alors qu’il n’avait pas un an. Ses parents l’encouragent à travailler dur pour devenir indépendant. Il intègre par la suite l’école pour les déficients visuels de Caroline du Nord, la Governor Morehead School. Son père lui offre sa première guitare. Naturellement doué pour la musique, il se retrouve à jouer dans la rue en seulement quelques mois. À sa majorité, il est déjà un guitariste prolifique.

Décès : 29 mai 2012 en Caroline du Nord

  • Hospitalisé pour subir une chirurgie du côlon, Doc WATSON décède à 89 ans à l'hôpital Wake Forest Baptist Medical Center de Winston-Salem, en Caroline du Nord.
  • L’Express annonce son décès en publiant l’article « Doc WATSON, légende du folk, meurt à 89 ans ». L’article rapporte que « La légende américaine du folk, originaire des Appalaches, a profondément enraciné sa musique dans le bluegrass, le country, le gospel et le blues ».
  • Le site web Purepeople.com dans son article « Doc WATSON, légende de la musique country, est mort... » souligne que « la « véritable légende de la musique américaine » n’a jamais usurpé la signification de cette dénomination, tant son influence sur plusieurs générations de guitaristes du monde entier a été importante ». Ce grand artiste de 89 ans est décédé hier dans un hôpital de la Nouvelle Caroline, où il venait de subir une intervention chirurgicale suite à une chute dans sa résidence des Blue Ridge Mountains. »
  • Armelle de ROCQUIGNY du Figaro évoque la disparition du « Maître du flatpicking et du fingerpicking, dont le rayonnement technique est à l'origine du renouveau de la musique country au début des années 60 » dans son article relayant l’annonce de la triste nouvelle.
  • Stéphane DESCHAMPS des InRocKuPtibles dans son article « R.I.P. Doc WATSON » annonce que « Doc WATSON, le glas : il avait tout pour réussir dans le folk : né au bon endroit au bon moment, il était un pur produit des Appalaches, berceau en bois brut de la musique blanche américaine ».

Ajouter un message