Carnet

Robert SCHWINT

Robert SCHWINT 11 janvier 1928 - 24 janvier 2011
01/10/2015

L’homme politique français, enseignant de formation, Robert SCHWINT s’en est allé lundi 24 janvier 2011 à Besançon, vaincu par un cancer à la clinique Saint-Vincent de Besançon, à l'âge de 83 ans. Il voit le jour à Montbéliard, le 11 janvier 1928. Fils de menuisier et de femme de ménage, il grandit au sein d’une famille assez modeste. Son éducation est stricte et à tendance protestante luthérienne, qui se confirme par la fréquentation des mouvements de jeunesse protestant. Son brevet en poche, il part étudier à Besançon à l'École normale d'instituteurs de Besançon où il passe un baccalauréat moderne et un autre en sciences expérimentales.

  • Du 26 au 28 janvier 2011, des registres sont placés en l'Hôtel de Ville de Besançon, place du Huit Septembre afin de recueillir les hommages publics.
  • Le samedi 29 janvier 2011, ses obsèques sont célébrées en l'église Saint-Pierre de Besançon.
  • Sur son site web, France 3 annonce la disparition de « l’ancien maire de Besançon pendant 24 ans, un socialiste attaché à l'action sociale, qui avait toujours privilégié le consensus dans son engagement politique et affichait du respect pour ses adversaires » dans son article relayant la triste nouvelle.
  • Europe 1 dans son article publié sur son site, revient sur son parcours pour faire-part de son décès.
  • Pour sa part, La Gazette des Communes rapporte que « Besançon et la Franche-Comté perdent l’une de leurs grandes figures politiques, celui qui a porté et défendu les valeurs qui font la noblesse d’un engagement à gauche, au service des citoyens et de la République » dans son article.
  • Sur le site web de la ville de Besançon, besac.com, l’article faisant par de sa disparition rend hommage à un « Membre du parti socialiste et très engagé dans le milieu associatif, à qui l’on doit le remodelage des quartiers de Besançon et la modernisation des Quais, l'ouverture de la ville aux nouvelles technologies, et la mise en place de multiples équipements au service des habitants ». 

 

Ajouter un message