Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Décès : Gustave FLAUBERT

Décès : Gustave FLAUBERT 12 décembre 1821 - 8 mai 1880
01/10/2015
  • Naissance : 12 décembre 1821 à Rouen
  • État civil : Gustave FLAUBERT est un écrivain français. Né dans une famille de la petite bourgeoisie catholique et d'ancêtres protestants, Gustave FLAUBERT est le deuxième enfant d’Achille Cléophas FLAUBERT (1784-1846), chirurgien-chef à l'Hôtel Dieu (hôpital) de Rouen, et de son épouse, Anne Justine Caroline FLEURIOT (1793-1872). 
  • Décès : 08 mai 1880 à Canteleu.
  • Gustave Flaubert est mort foudroyé par une hémorragie cérébrale au hameau de Croisset. 
  • Son enterrement s’est déroulé le 11 mai 1880 au cimetière monumental de Rouen, en présence de nombreux écrivains importants qui le reconnaissent comme leur maître. Gustave FLAUBERT et sa famille y sont enterrés dans le carré M2 à l'emplacement nº 7.
  • En 1931 sa nièce légua un fond à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris comprenant le manuscrit de l'Éducation sentimentale et 36 carnets de notes de voyages et de lectures écrites de la main de l'écrivain.
  • En 1945, l'appartement de fonction de son père à l'hôpital de Rouen où il passa son enfance fut transformé en Musée Flaubert d'Histoire et de la Médecine.
  • Le 1er décembre 2007, le quotidien « L’express » lui consacre un article intitulé : « Les écrivains du bac : Gustave Flaubert ». Jean MONTENOT y écrira notamment « l'écriture sera au centre de la vie de Gustave Flaubert ». Il revenait aussi sur sa perpétuelle quête de perfection d'un style et la vérité d'un personnage ».
  • À l’occasion du 190e anniversaire de sa naissance, le Nouvel Observateur publia une lettre ouverte d’un lecteur du journal. Il y est écrit « si la mort n'existait pas, l'auteur de « Madame Bovary » aurait eu 190 ans ce 12 décembre 2011. Mais la mort ne compte pas, quand on aime vraiment (…) La littérature me semble bien triste sans toi. »
  • Le 12 décembre 2011, Google célèbre le 190e anniversaire de la naissance du grand écrivain Gustave FLAUBERT avec un nouveau Doodle.

Ajouter un message