Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Décès : Roger PAYEN

Décès : Roger PAYEN 13 janvier 1913 - 12 novembre 2012
01/10/2015

Il perd la vie dans sa 99ème année

Le résistant communiste français, Roger PAYEN est mort le 12 novembre 2012 à Balazuc (Ardèche). Il naît le 13 janvier 1913 à Puiseaux (Loiret). En 1924, il débute à 14 ans sa carrière de décorateur et créateur de meubles de style dans la maison SOUBRIER, faubourg Saint-Antoine. Puis pendant quatre ans, il suit un cours du soir à l’École Boulle. Ses collègues et amis Lucien MONNEHAY et Paul GRIMAULT  contribuent à sa formation professionnelle et culturelle. En 1929, il crée un cours de dessin à Vigneux. L’année suivante, il entre aux Jeunesses communistes. Préoccupé par le développement psychologique, cognitif, social des enfants, il suit les cours de psychologie enfantine d’Henri WALLON et Hélène ALPHANDÉRY. Il devient à son tour « homme d’éveil », comme a dit de lui l’urbaniste René PORTE.

Un des responsables des détenus politiques de la Santé

Le Figaro annonce son décès en publiant l’article « Décès du résistant Roger PAYEN ». Il y est rapporté que « Le résistant communiste Roger Payen, qui avait réalisé une série inédite de 250 dessins lors de son internement à la prison de la Santé à Paris, est décédé hier à l'âge de 99 ans à Balazuc (Ardèche), a-t-on appris auprès de la mairie ». Par ailleurs, l’article souligne que « Né le 13 janvier 1913 à Puiseaux (Loiret), il avait entamé très jeune une carrière de décorateur et de créateur de meubles de style à Paris. Entré aux Jeunesses communistes en 1930, il avait rejoint la clandestinité avec sa compagne Suzanne dès septembre 1939. Le couple fut arrêté le 2 mars 1943 et torturé par les Brigades spéciales de la préfecture de police de Paris avant d'être interné, Suzanne à la Roquette et Roger à la Santé. Là, durant les 18 mois de sa détention, il fut l'un des responsables des détenus politiques de la Santé ».

Le couple fut arrêté le 2 mars 1943 et torturé par les Brigades spéciales de la préfecture de police de Paris...

Pour sa part, Le PCF Ardèche fait part de son décès via l’article intitulé « ROGER PAYEN, nous a quittés ». Il y est annoncé que « Décès de notre ami et camarade ROGER PAYEN (Hôpital d’AUBENAS) 12 Novembre 2012. L’enterrement aura lieu le vendredi 16 Novembre à 15 h au cimetière de BALAZUC 07120 ».

Dans son article « Décès du résistant Roger PAYEN », Vosges Matin annonce que « Le résistant communiste Roger PAYEN, qui avait réalisé une série inédite de 250 dessins lors de son internement à la prison de la Santé à Paris, est décédé lundi à l’âge de 99 ans à Balazuc (Ardèche). Né le 13 janvier 1913 à Puiseaux (Loiret), Roger Payen avait entamé très jeune une carrière de décorateur et de créateur de meubles de style à Paris. Entré aux Jeunesses communistes en 1930, il avait rejoint la clandestinité avec sa compagne Suzanne dès septembre 1939. Le couple fut arrêté le 2 mars 1943 et torturé par les Brigades spéciales de la préfecture de police de Paris avant d’être interné, Suzanne à la Roquette et Roger à la Santé. Il fit également pendant cette période 250 dessins de détenus et de cellules, racontant la vie quotidienne en prison, qui font encore l’objet d’expositions ».

Ajouter un message