Carnet

Chavela VARGAS

Chavela VARGAS 17 avril 1919 - 5 août 2012
01/10/2015

La chanteuse mexicaine d’origine costaricaine, Chavela VARGAS est mort dimanche 5 août 2012 à Cuernavaca au Mexique, vaincu à 93 ans par une défaillance respiratoire. Née María Isabel Anita Carmen de Jesús VARGAS LIZANO, elle voit le jour le 17 avril 1919 au Costa Rica dans la province d’Heredia. À 14 ans, elle abandonne son pays natal à cause du manque de possibilités de carrière musicale, cherchant refuge au Mexique, où l’industrie du divertissement est en plein essor. À l’adolescence, elle chante dans les rues avant de débuter une carrière professionnelle dans les années 1930.

·         Le Parisien annonce son décès via la publication de l’article « Chavela VARGAS, une vie d'art et de rébellion ». Il y est annoncé que « La chanteuse mexicaine Chavela VARGAS, qui a connu une gloire mondiale dans les années 60-70, est morte à l'âge de 93 ans dimanche dans un hôpital de Guernavaca, au Mexique, où elle avait été admise il y a une semaine » tout en soulignant que « La chanteuse mexicaine laisse à sa mort dimanche, à l'âge de 93 ans, une légende marquée par les turbulences d'une vie de musique, de rébellion, d'alcool et d'homosexualité affichée. La « Dame au poncho rouge » qui a connu son heure de gloire mondiale dans les années 60-70, était une représentante de la chanson « ranchera », genre populaire de l'ouest du Mexique, en général pratiqué par des hommes ».

·         De son côté, Pure People rapporte sa disparition en publiant l’article intitulé « Chavela VARGAS : Mort de la « Piaf mexicaine » au poncho rouge, muse d'Almodovar ». L’article rapporte que « La chanteuse Chavela VARGAS, Isabel VARGAS LIZANO de son vrai nom, est morte dimanche 5 août 2012 à l'âge de 93 ans, à Cuernavaca (centre du Mexique), quelques jours après avoir été hospitalisée en raison d'une détresse cardio-respiratoire » et souligne que « Cette éminente ambassadrice de la chanson ranchera, genre populaire de l'ouest du Mexique, en général pratiqué par des hommes, qui avait eu son heure de gloire mondiale dans les années 1960-1970 avec les interprétations vibrantes de ses grands succès (La Llorona, Piensa en mi, El ultimo trago) avant de sombrer dans l'alcoolisme et de n'émerger à nouveau que dans les années 1990, avait tenu à mourir sur le sol mexicain ».

Dans son article « La chanteuse mexicaine Chavela VARGAS est décédée », Gala annonce que « La légendaire interprète de La Llorona s’est éteinte à l'âge de 93 ans » tout en soulignant qu’« Avec sa voix rauque, grave, l’ancienne chanteuse de rue, souvent comparée à Édith PIAF, décédée ce dimanche, laisse derrière elle le souvenir d’une vie turbulente, faite de rébellion, d’alcool et d’homosexualité affichée. Reconnaissable à son poncho traditionnel rouge, le jorongo, elle connaît sa période artistique la plus féconde - et ses heures de gloire - dans les années 60-70 ».

Ajouter un message