Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Hommages : Alan Vega

Hommages : Alan Vega 23 juin 1938 - 16 juillet 2016
19/07/2016

L’une des figures les plus marquantes des débuts de la scène Punk américaine

Alan Vega, auteur-compositeur et interprète du groupe Punk Suicide, est décédé dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juillet 2016, d'après Le Figaro, l’icône du groupe Suicide s’est éteint paisiblement dans son sommeil à New York. Considéré comme étant un des initiateurs du punk-rock, il avait travaillé sur la chanson « Tangerine » sur l’album, Les Vestiges du chaos au côté de Christophe qui nous a quitté en 2020.

Né le 23 juin 1938 à Brooklyn, à New-York, Boruch Alan Bermowitz plus connu sous le nom de scène d’Alan Vega a suivi des études d’Art au Brooklyn College. Avec un diplôme en poche, il ouvre une galerie d’art, dans lequel des happenings sont réalisés, fréquenté par l'ensemble de Jazz Reverend B dont Martin Rev au piano électrique, ou encore les New York Dolls, Television et Blondie à Manhattan en 1971. Il débute sa carrière en se faisant d’abord appeler Alan Suicide, Nasti Cut pour enfin adopter le nom de scène de d’Alan Vega en 1973.

Martin Rev et Alan Vega fonderont le groupe Suicide.

Le groupe sera une source d’inspiration pour certains artistes de musique électronique. Chacun des membres entamera également des carrières solos en 1980. Presque immédiatement, leur musique incroyable et inclassable allait à contre-courant. Leurs performances Live conflictuelles, des années-lumière avant le punk rock, sont légendaires. Leur premier album éponyme en 1977 est l'une des réalisations les plus difficiles et les plus remarquables de la musique américaine a été enregistré en 4 jours.

⦁ N° 39 sur la liste des plus grands albums de Pitchfork des années 1970 Le Magazine Rolling Stone l'a placé sur leur liste des 500 plus grands albums de tous les temps.
⦁ Le Groupe a enregistré 5 albums studio, Suicide (1977), Suicide: Alan Vega et Marin Rev (1980), A Way of Life (1988), Why Be Blue (1992) et American Supreme (2002).
Le quotidien Le Parisien nous rappelait qu’1980 que son solo « Jukebox Baby », très Rockabilly, fait un tabac en France, où il sera un moment plus connu que dans son pays natal.

Il vivait pour créer...

Il croyait que l'essence de son art était la simplicité. "Je pense que plus vous devenez simple, plus vous devenez direct, et une partie de cette énergie que vous ressentez est due à la simplicité", avait-t-il expliqué en 1988. Il laisse dans le deuil Liz et Dante. Henry Rollins raconte dans son blog : « La vie entière d’Alan Vega a été consacrée à produire tout de ce que sa vision lui commandé de faire. (...) Il ne faisait pas ce qu’il voulait : il vivait pour créer... »

 

Ajouter un message