Carnet

Édouard BRANLY

Édouard BRANLY 23 octobre 1844 - 24 mars 1940
01/10/2015

Les Parisiens connaissent le Quai Branly, certes... mais c’est aussi l’homme du « sans fil ».

Désiré Eugène Édouard BRANLY est un physicien et un médecin français né à Amiens. Il découvre le principe de la radioconduction et celui de la télémécanique. Il est l'un des précurseurs de la radio. Le 10 juillet 1882, il se marie avec Marie LAGARDE à Verdun. Ils eurent trois enfants : Jeanne, Étienne et Élisabeth.

Il était le père de la T.S.F

En 1890 par sa découverte de la radio conduction Branly donne au monde la télémécanique et la télégraphie sans fil, il met au point le radioconducteur basé sur le tube à limaille.

Ses relations avec l’industriel Eugène Ducretet permettent à ce dernier de concevoir le premier dispositif de télégraphie sans fils d’emploi pratique, testé avec succès à partir de la Tour Eiffel en 1898.

Brillant dès son enfance, ce physicien, enseignant, médecin électrothérapeute, expérimentateur acharné, est un personnage de l'histoire des sciences qui a marqué l'aventure de l'électricité et des nouvelles technologies. Savant passionné et opiniâtre, c’est un catholique convaincu, il eut aussi bien à lutter pour obtenir des moyens de la part de la direction de l'Institut Catholique que contre les anticléricaux à cette époque agitée par la séparation de l'église et de l'état. Edouard Branly devra batailler pour qu’en 1932, il voit la construction du nouveau laboratoire à l'Institut Catholique. Il déclarait : « La science est un effort vers la Création. La religion est un effort vers le Créateur. »

Il obtient notamment le Grand Prix de l’Exposition Universelle de 1900 et Il est fait chevalier de la Légion d’honneur la même année.

⦁ En 1905, il invente la télémécanique qui est le fondement de notre télécommande (comme le rappelle La Provence dans un de ses articles).
⦁ 1909 Prix Nobel de physique
⦁ 1910 Il reçoit le 'Grand Prix d'Argenteuil' de la Société d'Encouragement à l'Industrie Nationale.
⦁ 1911 Election à l'Académie des Sciences et recherches sur les diélectriques minces.

Il décède à Paris dans son appartement du 87 boulevard Saint-Germain.
Le 30 mars 1940, il a eu des funérailles nationales. L’Office s’est déroulé à la cathédrale de Notre-Dame et son éloge funèbre fut prononcé par Albert Sarrault (Frère de Maurice Sarraut, directeur de La Dépêche, ancien ministre sénateur et député de l’Aude).

Edouard Branly fut par la suite inhumé dans la 10e division du Cimetière du Père-Lachaise à Paris. Sa fille déclarait l’an dernier : "Ce qui l’intéressait avant tout c’était la possibilité de sauver des vies humaines… quant à la radio, il n’aurait certainement pas goûté certains programmes".

 

Ajouter un message