Carnet

Patrick BURGEL

Patrick BURGEL 7 septembre 1946 - 4 juin 2012
01/10/2015

Le lundi 4 juin 2012, Patrick BURGEL est emporté à l’âge de 65 ans, par une crise cardiaque à Vernon dans l’Eure. Le comédien et animateur de radio français vient au monde le 7 septembre 1946. Il débute son parcours par une courte carrière d'enseignant. Par la suite, il devient animateur sur RTL et acteur au Théâtre Marigny. Par la suite, il rejoint la troupe des Branquignols et anime l'émission, l'Oreille en coin sur France Inter. Une émission qu’il anime durant 16 ans. Parallèlement, il ne cesse de travailler entre tournées, doublages, réalisations et écritures. En plus d'être acteur et écrivain, il est aussi chanteur, parolier, imitateur, conférencier et peintre.

  • France TV annonce son décès en publiant sur son site web l’article « Le comédien et chansonnier Patrick BURGEL est mort ». L’article revient sur la carrière de « l’auteur d'une dizaine de livres et romans, spécialiste reconnu des anagrammes ».
  • De son côté, Le Nouvel Observateur annonce son décès via l’article « Patrick BURGEL, une voix de France Inter s'est éteinte ». L’article survole brièvement sur la carrière et les faits marquants de son parcours.
  • L’Express annonce le décès de celui « qui de la radio au cinéma, en passant par le théâtre, avait une belle carrière à son actif » dans son article relayant a triste nouvelle.
  • Pour sa part, le site web Purepeople.com parle de la « mort de l'acteur de Rabbi Jacob et Les Visiteurs » dans son article annonçant son trépas.
  • Libération parle de la perte « du comédien et chansonnier qui s'était notamment fait connaître dans « l'Oreille en coin », sur France Inter » dans l’article relayant la triste nouvelle.
  • L’Ouest France revient sur son parcours dans son article intitule « Mort du comédien et chansonnier Patrick BURGEL » faisant part de sa disparition.
  • Par ailleurs, France Soir annonce son décès en intitulant « Patrick BURGEL : L'acteur des Visiteurs est décédé » l’article annonçant la triste nouvelle.
  • Dans son article « Mort d’un chansonnier » faisant part de sa disparition, Le Parisien souligne que « Ses sketchs ont fait le bonheur de « l’Oreille en coin » sur France Inter et ses seconds rôles, la joie de « Rabbi Jacob » ou des « Visiteurs » ».

Livre d'Or

Ajouter un message