Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Carnet : Edy Sixten JERNBERG

Carnet : Edy Sixten JERNBERG 6 février 1929 - 14 juillet 2012
01/10/2015

Jernberg au bout de la piste ...

Le skieur de fond suédois et champion olympique Edy Sixten Jernberg a trouvé la mort samedi 14 juillet 2012 à Mora, emporté à 83 ans par un cancer dans un hôpital de la localité du centre de la Suède, après une longue bataille selon son fils Edy.


Bûcheron ça forge le caractère !

Sixten Jernberg est né à Lima dans la commune de Dalarna (Suède) en 1929 et a grandi dans des conditions très modestes dans une famille de 9 enfants. Il a suivi sept ans de scolarité et a commencé à travailler dans une forge à l'âge de douze ans. Adolescent, il postule pour un emploi de bucheron dans la forêt où le travail acharné combiné au parcours de ski aller-retour au travail lui permet de commencer à obtenir des résultats dans les compétitions... Il remporte son premier trophée à 20 ans lors du « Distriktsmästerskap » (course pour junior) 1949 de Dalarna. Jernberg a dominé son sport pendant de nombreuses années, se spécialisant dans les longues distances. En Europe, il était parfois surnommé « le roi du monde du cross-country ».


Au cours de ses 10 ans de carrière. :

⦁ Il gagna entre 1954 et 1964 quatre titres olympiques et quatre titres mondiaux. Il remporta aussi trois médailles d'argent et deux de bronze aux Jeux olympiques
⦁ Une médaille de bronze aux championnats du monde.
⦁ De plus, il gagna à deux reprises (en 1955 et 1960) la célèbre course de la Vasaloppet.

Du Courrier Picard au journal L’Équipe tous les articles relayant la nouvelle de son décès évoquent la disparition du « quadruple champion olympique » tout en ne survolant que brièvement son parcours. Il était marié depuis 1956 avec Kerstin Jernberg. « Nous avons perdu un skieur légendaire, l'un des meilleurs », a déclarait Per-Åke Yttergård, responsable de l'Union des skieurs de fond.
« Mon père souffrait depuis longtemps d'un cancer de la prostate et la famille savait que la fin approchait... », raconte Edy Jernberg, « ... J'étais à ses côtés jusqu'au dernier souffle. Je voulais être là, dit-il et de poursuivre : « ... il était impitoyable dans son sport mais merveilleusement gentil dans la vie... ».

Ajouter un message