Carnet

Pierre Berger

Pierre Berger 9 juillet 1968 - 22 octobre 2014
26/10/2015

Le Patron atypique du BTP.

Le PDG d’Eiffage, est décédé à l’âge de 47 ans, le 22 octobre 2015. Le groupe de BTP français a annoncé le décès de celui qui a succédé à son fondateur, Jean-François Roverato. Pierre Berger est mort d’une crise cardiaque. La nouvelle a été relayée par la presse. Il avait été nommé, en août 2012, à la tête du troisième groupe français du secteur.

Ce passionné d’architecture, grand amateur de jardins, savait construire !

Né le 9 juillet 1968 d’une famille bourgeoise, à Issy-les-Moulineaux, Pierre Berger qui était considéré comme surdoué, car diplômé du baccalauréat à 15 ans, polytechnicien à 18 ans et ingénieur des ponts et chaussées.

- Comme le relate La Dépêche, Pierre Berger a gravi les échelons quatre à quatre chez Vinci, jusqu’à devenir directeur général (en 2004) puis président (en 2008) de Vinci Construction grands projets.
- « A son arrivée en 2004, il ne voulait ni secrétaire, ni voiture, et envoyait ses mails à une heure du matin », avait raconté un collègue de l’époque.
- C’est là, dans la galaxie Vinci, concurrent d’Eiffage, que Jean-François Roverato viendra le chercher en 2010 pour en faire son bras droit.

Il prend les rênes du numéro trois du BTP en France, le groupe Eiffage en août 2012 à 44 ans, après avoir créé à 23 ans Sigmatec Ingénierie, un bureau d’études spécialisé dans les fondations en sols inondés. Il avait permis à son entreprise de doubler son cours de Bourse en quatre ans.

Durant sa période à la tête du groupe :

- Le titre Eiffage a progressé de 83% en quatre ans.
- Entre 2011 et 2014, le bénéfice avait progressé de 34% à 275 millions d'euros.
- L'une des grandes réalisations de son groupe durant son mandat a notamment été la livraison du Grand Stade Lille Métropole, avec son toit ouvrant en 2012.
Pierre Berger avait mis en place une importante stratégie d'internationalisation du groupe, en cherchant notamment à développer Eiffage en Amérique du Sud. 
- En 2014, son groupe avait réalisé un chiffre d'affaires de 14,2 milliards d'euros dont 20% était réalisé à l'étranger.

L’Esprit de compétition.

Passé maître dans l’art du dépassement, l’homme dormait peu, travaillait beaucoup. Il atteignait un niveau d’excellence dans sa vie privée, dans le travail ou dans le sport (vélo, tennis, voile...)

L’annonce du décès de cet homme qui a eu un parcours hors du commun a suscité de nombreuses réactions. Xavier Huillard a déclaré dans un communiqué que Pierre Berger était animé par une énergie exceptionnelle et une passion pour leurs métiers.

L’analyste du BTP Jean-François Lefèvre-Moulenq a confié en lui rendant hommage que Pierre Berger avait cette capacité de décider rapidement avec efficacité et doté d’une grande intelligence, plus cérébrale que charismatique.

Pierre Berger a laissé sa femme et ses trois enfants en deuil, selon le quotidien national Le Monde. Ses obsèques ont eu lieu le jeudi 29 octobre à Paris. 

 

Ajouter un message