Carnet

Danièle Breem

Danièle Breem 17 février 1921 - 27 septembre 2014
01/10/2015
Pionnière du journalisme politique, figure de l'Assemblée nationale, Danièle Breem âgée de 93 ans est décédée samedi 27 septembre a-t-on appris de source parlementaire lundi 29 septembre. Elle est partie la veille des élections sénatoriales et ne pourra malheureusement pas en décortiquer les résultats et ne saura non plus le nom du prochain président du Sénat. Celle qui ne laissait rien échapper à la vie parlementaire demeurera une légende du journalisme politique.
 
Née dans la Drôme le 17 février 1921, Danièle Breem de son vrai nom Georgette Claire Marie Breem a mis un terme à ses études sous l'Occupation allemande pour devenir institutrice durant quatre années dans la Sarthe. Sa passion pour le journalisme lui mène jusqu’au Maine libre en tant que stagiaire. Elle s’installe par la suite à Paris et travaille pour le journal Le Pays.
 
Ce n’est qu’en 1955 qu’elle devient journaliste à l'ORTF puis à Antenne 2 et France 2, en tant que rédactrice en chef adjointe et y reste jusqu’à la fin de sa carrière. Dans un monde encore balbutiant, les journalistes la traitaient de tous les noms, sans cloisonnement et surtout sa connaissance de l’univers politique l’a rapidement mené au journal télévisé. Elle est ainsi devenue l’une des premières femmes journalistes à percer ce milieu encore purement, ou presque, masculin.
 
Après mai 1968, elle a tout fait pour que les caméras de télévision pénètrent l'Assemblée nationale, surtout dans la Salle des Quatre Colonnes où élus et journalistes se croisent. Achille Peretti le président de l'Assemblée de l’époque entre 1969 et 1973 s'y était opposé. Mais Breem a tenu bon, et l’entrée des caméras de télévision au sein du Sénat et de l'Assemblée nationale ne fait plus polémique à présent.
 
Même après sa retraite, en 1987, Danièle Breem continuait à errer les couloirs du Palais-Bourbon, dont elle fut une figure indissociable et familière. Elle aura côtoyé de la Ve République, tous les présidents notamment Charles de Gaulle, Georges Pompidou, Valéry Giscard, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, qu'elle a connus et rencontrés pour la majorité bien avant qu'ils ne passent par-dessus les grilles de l'Élysée.
 
Officier de la Légion d'honneur, membre de l'Association des journalistes parlementaires, Danièle Breem a reçu le 9 décembre 2009, la médaille de l'Assemblée nationale, remise par le président de l'Assemblée, Bernard Accoyer.
 
Elle décortiquait à l’Assemblée nationale, la presse du jour puis, quand la sonnerie avisant le début de la séance retentissait, elle se dirigeait d'un pas discret vers la télévision pour retransmettre les débats. Le journalisme parlementaire, qui était au départ son métier, est devenu au final sa vie.

Livre d'Or

Ajouter un message