Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Centre Presse Vienne
L'Angérien Libre
L'Indépendant de l'Yonne
La Haute Saintonge
La Maurienne
La Renaissance
La Sambre La Frontière
Le Courrier du Pays de Retz
Le Journal de l'Ile de la Réunion
Le Journal de Vitré
Le Patriote Cote d'Azur
Le Pays Malouin
Le Phare de Ré
Le Ploërmelais
Le Publicateur Libre

Lazare PONTICELLI

01/10/2015
Lazare PONTICELLI 7 décembre 1897 - 12 mars 2008

Le dernier vétéran français de la Première Guerre mondiale, Lazare PONTICELLI est mort à 110 ans le 12 mars 2008 au Kremlin-Bicêtre en France. Né Lazzaro PONTICELLI, il nait le 7 décembre 1897 à Bettola en Italie. Il grandit dans une famille très pauvre de sept enfants qui vit à Cordani un village de montagne. Son père travaille sur les foires et est aussi à l'occasion menuisier et cordonnier. Sa mère cultive le petit lopin de terre familial. Il commence à travailler dès l'âge de six ans, capturant des volatiles et fabriquant des sabots. Il utilise l'argent gagné pour prendre le train et se rendre à Paris en France. Il débarque Gare de Lyon, en 1906 à 9 ans, sans savoir ni lire, ni écrire, ni parler français.

 

  • L'annonce de sa mort a été faite par la présidence de la République française, depuis l'Élysée.
  • Il a reçu des obsèques nationales aux Invalides le 17 mars 2008 en présence du président de la République, Nicolas SARKOZY.
  • Une messe fut célébrée en l’église Saint-Louis des Invalides, puis les honneurs militaires lui furent rendus dans la cour d’honneur par la Légion étrangère et un détachement d’Alpini, les chasseurs alpins italiens.
  • Il est ensuite inhumé, dans l’intimité, au cimetière parisien d’Ivry-sur-Seine.
  • La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « Le dernier poilu de la « der des ders », Lazare PONTICELLI, est mort ». Il y est rapporté que « C'était le dernier d'une immense cohorte, celle des 8,5 millions de soldats français de la Grande Guerre : Lazare PONTICELLI, dernier poilu survivant de l'un des conflits les plus meurtriers de l'Histoire, s'est éteint mercredi à l'âge de 110 ans au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) ». Par ailleurs, l’article souligne que « Le dernier légionnaire de la Grande Guerre est décédé à 12 h 45 au domicile de sa fille. Avec lui disparaît le dernier combattant en France de la guerre de 1914-1918, qui fit 10 millions de morts, dont 1,4 million de soldats français : paysans, employés, instituteurs, ouvriers, bretons ou auvergnats, tirailleurs marocains ou sénégalais, tués sur les coteaux de la Marne, dans les tranchées de Verdun ou du Chemin des Dames ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « La France dit adieu au dernier « poilu » ». Il y est annoncé que « Le « der des ders », Lazare PONTICELLI, l'ultime combattant et héros français de la guerre de 1914-1918, s'est éteint mercredi à l'âge de 110 ans, au domicile de sa fille au Kremlin-Bicêtre, près de Paris. Il était le représentant des 8,4 millions de « poilus », mais aussi de 5,25 millions de soldats italiens ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z