Carnet

Lazare PONTICELLI

Lazare PONTICELLI 7 décembre 1897 - 12 mars 2008
01/10/2015

Le dernier vétéran français de la Première Guerre mondiale, Lazare PONTICELLI est mort à 110 ans le 12 mars 2008 au Kremlin-Bicêtre en France. Né Lazzaro PONTICELLI, il nait le 7 décembre 1897 à Bettola en Italie. Il grandit dans une famille très pauvre de sept enfants qui vit à Cordani un village de montagne. Son père travaille sur les foires et est aussi à l'occasion menuisier et cordonnier. Sa mère cultive le petit lopin de terre familial. Il commence à travailler dès l'âge de six ans, capturant des volatiles et fabriquant des sabots. Il utilise l'argent gagné pour prendre le train et se rendre à Paris en France. Il débarque Gare de Lyon, en 1906 à 9 ans, sans savoir ni lire, ni écrire, ni parler français.

 

  • L'annonce de sa mort a été faite par la présidence de la République française, depuis l'Élysée.
  • Il a reçu des obsèques nationales aux Invalides le 17 mars 2008 en présence du président de la République, Nicolas SARKOZY.
  • Une messe fut célébrée en l’église Saint-Louis des Invalides, puis les honneurs militaires lui furent rendus dans la cour d’honneur par la Légion étrangère et un détachement d’Alpini, les chasseurs alpins italiens.
  • Il est ensuite inhumé, dans l’intimité, au cimetière parisien d’Ivry-sur-Seine.
  • La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « Le dernier poilu de la « der des ders », Lazare PONTICELLI, est mort ». Il y est rapporté que « C'était le dernier d'une immense cohorte, celle des 8,5 millions de soldats français de la Grande Guerre : Lazare PONTICELLI, dernier poilu survivant de l'un des conflits les plus meurtriers de l'Histoire, s'est éteint mercredi à l'âge de 110 ans au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) ». Par ailleurs, l’article souligne que « Le dernier légionnaire de la Grande Guerre est décédé à 12 h 45 au domicile de sa fille. Avec lui disparaît le dernier combattant en France de la guerre de 1914-1918, qui fit 10 millions de morts, dont 1,4 million de soldats français : paysans, employés, instituteurs, ouvriers, bretons ou auvergnats, tirailleurs marocains ou sénégalais, tués sur les coteaux de la Marne, dans les tranchées de Verdun ou du Chemin des Dames ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « La France dit adieu au dernier « poilu » ». Il y est annoncé que « Le « der des ders », Lazare PONTICELLI, l'ultime combattant et héros français de la guerre de 1914-1918, s'est éteint mercredi à l'âge de 110 ans, au domicile de sa fille au Kremlin-Bicêtre, près de Paris. Il était le représentant des 8,4 millions de « poilus », mais aussi de 5,25 millions de soldats italiens ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message