Carnet

Françoise-Hélène Jourda

Françoise-Hélène Jourda 26 novembre 1955 - 1 juin 2015
01/10/2015
Françoise-Hélène Jourda est née à Lyon le 26 novembre 1955 et morte le 1er juin 2015 à l’âge de 59 ans. Elle était une architecte française.
 
Diplômée de l’École d'architecture de Lyon en 1979, Françoise-Hélène Jourda a été consciente de l’importance de la construction des bâtiments responsables et de qualité.
 
Militante de l'écologie, son travail est orienté vers une architecture environnementale, qui est dénommée « architecture solaire » ou « écologique », dont les précurseurs sont les pays nordiques et germaniques.
 
À Lyon, Françoise-Hélène Jourda et Gilles Perraudin ont travaillé ensemble pour ouvrir une nouvelle vision optant sur de nouveaux modes de vie en faveur de l’architecture respectant l’environnement qui soit économe en matière et en énergie. Leurs recherches ont été mises en pratique lors du premier concours « Pour un habitat économe en énergie » en 1979. Ensuite, des constructions types, telles une maison à Saint-Péray en Ardèche ou quatre maisons en Isère ont été réalisées.
 
Après leurs expériences avec Norman Foster et Peter Rice, ils ont pris en compte la « nature des matériaux ». À Lyon, ils ont réalisé en 1987 l’École d'architecture et en 1989, la Cité scolaire internationale. Puis, la reconnaissance à l’endroit de Françoise-Hélène ne s’est pas fait attendre.
 
Une nouvelle ère de sa carrière a commencé après la construction du Centre de formation de Herne Sodingen en Allemagne, qui est devenue un bâtiment de référence en matière de haute qualité environnementale. Il est l’une des plus importantes centrales solaires au monde.
 
Françoise-Hélène Jourda a qualifié un architecte comme un acteur du développement, un citoyen responsable, mais ne se limite pas à la simple création. Donc pour elle, l'écologie doit être prise en compte dans la construction.
 
Françoise-Hélène Jourda a enseigné dans plusieurs établissements scolaires et universitaires comme à Lyon, à Minnesota, à Oslo, à Londres, à Kassel. Ensuite, elle a monté sa propre agence à Paris dénommée Jourda Architectes Paris (JAP). Elle a, à son compte le premier immeuble à énergie passive construit en France.
 
Le prix international d'architecture durable a été discerné à Françoise-Hélène Jourda en 2007.
 
En juillet 2009, elle est faite chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur.
 
En 2013, Françoise-Hélène Jourda a reçu pour son œuvre sur le développement durable, une mention spéciale dans le « prix des femmes architectes » de l'ARVHA.

Livre d'Or

Emmanuel MICHAUD jeudi 4 juin 2015
Bonjour, Pourriez vous m indiquer quand sera l enterrement de francoise Hélène et ou? Par avance je vous remercie . Bien à vous Emmanuel michaud ADD : hélas non. Nous vous suggérons de faire une recherche sur Google pour cela

Ajouter un message