Carnet

Ornette Coleman

Ornette Coleman 9 mars 1930 - 11 juin 2015
01/10/2015
Ornette Coleman, le saxophoniste ténor et alto, né à Fort Worth le 9 mars 1930, est décédé le jeudi 11 juin 2015 à Manhattan à l’âge de 85 ans, d’un arrêt cardiaque, a annoncé sa famille et a été confirmé par le New York Times.
 
John Coltrane a fait le vœu, peu de temps avant son décès, que les groupes d'Ornette Coleman et d'Albert Ayler jouent lors des obsèques de ce compositeur qui était l'un des innovateurs les plus controversés de l'histoire du jazz. La musique produite par Graves, Davis et les frères Ayler, lors de cet évènement, est d'une énergie hors du commun et d'un recueillement.
 
Il était une référence dans le monde du jazz. Le choix de ses titres ou ses mots se portait toutefois sur son vécu, en précisant dans une interview donnée à Jacques Derrida en 1997 qu’il avait une nièce qui est morte en février de l’année 1997 et qu’il est allé à son enterrement, et quand il l’a vue dans son cercueil, quelqu’un lui avait mis une paire de lunettes. Il a eu envie d’appeler un de ses morceaux : « Elle était couchée, morte, et portait des lunettes dans son cercueil ». Et puis il a changé d’idée et l’a appelé « Blind date ».
 
Avec John Coltrane, Coleman fut l’une des figures et icônes du free jazz, un style basé sur l’improvisation au-delà de toute contrainte harmonique, accompagné d’une grande liberté de rythme et de mélodie, reconnait Le Monde.
 
Coleman a élargi les options de jazz et a contribué à changer son cours. Son premier disque « Something else » a été enregistré en 1958. Son album « The Shape of Jazz to come », sorti en 1959, a mis en exergue un nouveau style qu’on a appelé plus tard « free jazz », qui consiste à donner plus de liberté de mélodie et de rythme en jouant dans l’improvisation sans contrainte harmonique. Il était comme une sorte de musicien-philosophe, dont les intérêts se trouvent au-delà du jazz. Il était considéré comme un avant-gardiste.

Livre d'Or

Ajouter un message